Le Petronas Sepang Racing Team Yamaha a brillé au Mans : Après avoir remporté la première victoire de sa jeune histoire grâce à John McPhee en Moto3, Franco Morbidelli a pris la septième place en MotoGP et Fabio Quartararo a réalisé le meilleur temps du Grand Prix de France, pour obtenir finalement la huitième place.

Champion du Monde de la catégorie Moto2 en 2017, Morbidelli a copieusement galéré en 2018 pour son passage en MotoGP, ne parvenant à terminer l’année qu’en quinzième position au Championnat au guidon d’une Honda particulièrement rétive de l’équipe EG 0,0 Marc VDS. Cette année, il dispose de la Yamaha qui fit le bonheur de Johann Zarco, Maverick Viñales, Hafizh Syahrin et de Jonas Folger quand ils la découvrirent (sans même remonter jusqu’à Jorge Lorenzo). Il y a derrière tous les moyens nécessaires, le gouvernement malaisien, propriétaire de Petronas (chiffre d’affaires US$55,68 milliards) et de Sepang, étant l’équipe la plus représentée dans le paddock car la seule présente en Moto3, Moto2, MotoGP et MotoE.

 

Le Mans MotoGP™

2018

2019

FP11’32.476 Marc Márquez1’31.986 Fabio Quartararo
FP21’31.936 Andrea Dovizioso1’31.428 Maverick Viñales
FP31’31.619 Maverick Viñales1’42.498 Maverick Viñales
FP41’32.337 Andrea Dovizioso1’39.777 Marc Márquez
Q11’31.818 Danilo Petrucci1’37.667 Valentino Rossi
Q21’31.185 Johann Zarco1’40.952 Marc Márquez
Warmup1’31.868 Marc Márquez1’32.483 Fabio Quartararo
CourseMárquez, Petrucci, RossiMárquez, Dovizioso, Petrucci
Record1’31.185 Zarco (2018)1’31.185 Zarco (2018)

 

Dès le troisième Grand Prix de cette année, Morbidelli avait sa Yamaha bien en mains et terminait cinquième aux États-Unis, avant d’aligner successivement deux septièmes places à Jerez et au Mans. Lors des essais, sa plus belle qualification a été celle du Grand Prix d’Espagne, avec un deuxième temps qui lui permettait de partir du milieu de la première ligne, entre son coéquipier Fabio Quartararo et le leader du Championnat Marc Márquez.

Grâce à sa septième place mancelle, « Francky Morbido » occupe maintenant la septième position du classement provisoire à égalité de points avec Cal Crutchlow.

« Ça a été une bonne course, estimait Franco. Je regardais les meilleurs pilotes de près mais je ne pouvais pas les rattraper. En tout cas, nous avons obtenu un bon résultat. C’est la course dans laquelle j’ai eu les meilleures sensations jusqu’à présent et cela signifie que nous allons de l’avant ».

« Nous devons continuer à travailler de la même manière et continuer à nous améliorer. L’objectif est de continuer à prendre des points à chaque course. Nous avons passé un bon week-end dans des conditions sèches, humides et mixtes. Je suis très heureux. C’est un bon moyen de préparer mon GP à domicile ».

Selon Wilco Zeelenberg, le team manager « Je suis très content des positions finales d’aujourd’hui. Franco a fait une course stable et régulière, terminant septième, ce qui est bien compte tenu de ses rivaux et des circonstances de la veille. Fabio peut être heureux mais déçu en même temps. Il a réalisé le tour le plus rapide et le problème était sa position de départ et ses premiers tours. Il a eu du mal à dépasser les autres. Globalement, terminer septième et huitième est bon et je suis content des résultats ».

D’après le patron de l’équipe Razlan Razali « Le meilleur aspect de ce week-end a été la victoire de John McPhee en Moto3. Nous attendions cette victoire depuis 2015 et nous l’avons finalement obtenue ce week-end. Je suis très heureux pour l’équipe, et bien sûr pour John. Nous l’avons signé cet hiver parce que nous savions qu’il pourrait nous apporter ces victoires. J’espère qu’il pourra continuer sur cette lancée lors des prochains rounds. Ayumu Sasaki a besoin de revoir et d’analyser la course car il a le potentiel pour faire mieux au Mugello que ce qu’il a réalisé ce week-end ».

« Mattia Pasini a eu un bon rythme en Moto2, mais malheureusement, il a rencontré un accident juste devant lui, n’a pas pu l’éviter et est tombé. La chose la plus importante est qu’il n’a pas été blessé. Bien sûr, il est impatient de disputer son GP à domicile au Mugello ».

« Je suis très heureux que nos deux pilotes MotoGP aient terminé dans le top dix. Si Fabio avait pris un meilleur départ, il aurait pu se battre à l’avant car son allure était très rapide. Nous pouvons voir que le potentiel de podium est clair pour lui et pour Franco. Nous devons simplement continuer à progresser ensemble pour atteindre cet objectif ».

 

Résultats du Grand Prix :

 

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Vidéo : Le départ MotoGP

Photos © motogp.com / Dorna

Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team