26°dans l’air et 48°sur la piste, voilà les températures pour une séance de repêchage composée notamment de Pedrosa, celui-là même qui se relève tout juste de chutes subies quelques minutes plus tôt lors de la FP4. Il va pourtant falloir repartir au combat et faire honneur à son statut de pilote officiel… A l’instar d’un Vinales second le vendredi pour se retrouver en Q.1 le samedi après-midi. Cette Yamaha est décidément bien versatile !

En attendant le résultat de cette séance préliminaire à la grande finale pour les meilleures positions sur la grille de départ, voici un résumé des faits en tableau. Rappel: il n’y en aura que deux qui pourront poursuivre leur journée d’avant-Grand Prix d’Italie.

 

Mugello MotoGP™20172018
FP1

1’47.394 Andrea Dovizioso (Voir ici)

 1’47.253 Andrea Iannone (Voir ici)
FP2

1’47.365 Cal Crutchlow (Voir ici)

 1’46.735 Andrea Iannone (Voir ici)
FP3

1’46.543 Valentino Rossi (Voir ici)

  1’46.439 Marc Marquez (Voir ici)
FP4

1’47.690 Johann Zarco (Voir ici)

 1’47.548 Andrea Iannone
Qualification 1

1’47.058 Johann Zarco (Voir ici)

Qualification 2

1’46.575 Maverick Vinales (Voir ici)

Warm Up

1’47.345 Maverick Vinales (Voir ici)

Course

Dovizioso, Vinales, Petrucci (Voir ici)

Record

1’46.489 Andrea Iannone 2015

Parmi les favoris de l’exercice, il faut aussi inclure Jack Miller qui, comme Vinales, pensait bien avoir fait le plus dur le vendredi. Scott Redding commence par un tout droit au virage 1. L’officiel Yamaha pose la première référence en 1’47.105. Rabat suit à un peu plus d’un dixième. Vinales enfonce le clou en 1’46.815. Pedrosa est un modeste neuvième et Miller troisième. Voilà pour la première salve.

La seconde a valeur d’explication finale. On notera que les deux Aprilia sont pour le moment hors du coup. Miller claque un 1’46.771 qui pousse Vinales dans la zone de danger. Il se sauvera quand même alors que Rabat est le premier déçu. Syharin partira quatorzième et Pedrosa carrément vingtième…

Grand Prix d’Italie Mugello MotoGP Q.1: Chronos

 

Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac