La première série de tests de l’année en catégorie Supersport a commencé mercredi et jeudi derniers en Espagne à Jerez, pour se poursuivre ce dimanche et ce lundi 300 km plus à l’Ouest à Portimão au Portugal sur l’Autodromo Internacional do Algarve.

Jules Cluzel est resté fidèle cette saison à la Yamaha R6, mais apprécie le retour à la sérénité dans l’équipe GMT94 après avoir vécu quelques péripéties farfelues dans son équipe de l’année dernière. Son coéquipier est désormais Corentin Perolari, seul pilote en fin de saison 2018 de l’équipe de Christophe Guyot. Faisons le point avec Jules alors qu’avec ses concurrents ils s’élancent pour deux jours d’essais à Portimão.

Comment se sont passés pour toi les tests de Jerez ?

« Ils se sont bien passés. Après l’accident du Qatar*, il y a eu du temps d’attente pour me faire opérer. Puis ensuite j’ai dû passer deux mois sans pouvoir poser le pied par terre.

« Ce premier test de Jerez m’a permis d’évaluer ma forme et de reprendre petit à petit le feeling. Il m’a également fallu m’adapter au sélecteur à droite ».

*Jules souffrait de fractures de la malléole gauche et du cinquième métatarsien, ainsi que d’une petite fracture sans déplacement de l’acetabulum (anciennement cotyle) gauche.

As-tu apprécié le nouvel asphalte espagnol qui vient d’être refait ?

« C’est moi qui me suis élancé sur la piste le premier, dès l’ouverture à 10h le mercredi, parce que j’avais besoin de faire des tours et de comprendre le système. Je me suis alors aperçu que la piste était vraiment piégeuse au début et qu’elle engendrait beaucoup de mouvement, mais ça a très vite progressé en fait.

« Le bitume est vraiment bon. Il y a un excellent niveau de grip. C’est franchement pas mal, ils ont fait du bon travail. »

En Supersport, pourquoi tous les pilotes n’avaient-ils pas les mêmes pneus Pirelli ? Tu roulais en SC1 standard, je crois ?

« Oui. Pourquoi ? Parce qu’il y a eu je crois une mauvaise compréhension entre Pirelli et le team*. Il a été dommage que nous n’ayons pas tous disposé des mêmes pneus. Il s’agissait d’un test semi-officiel et on fait partie des équipes de pointe.

« Il a été regrettable qu’on n’ait pas été tous à égalité, mais ce n’est pas très grave en soi parce que l’on a fait du bon boulot et on a pu effectuer le travail prévu. J’espère qu’à Portimao on a à peu près les mêmes pneus. »

*Le manufacturier n’a simplement pas reçu un e-mail de l’équipe.

Les écarts étaient serrés entre les Yamaha R6, la Kawasaki de Lucas Mahias et la MV Agusta de Raffaele de Rosa. En as-tu été surpris ?

« Non, ça a mis un peu de temps pour tout le monde pour réaliser un bon temps, à l’exception de Caricasulo qui a été rapide pendant les deux jours. A part Caricasulo, les autres ont mis du temps à arriver dans des chronos aussi rapides, donc on dira que Caricasulo est en forme. Après, Jerez est un circuit où il a gagné et a été performant dans le passé. Et puis il avait fait des tests à Carthagène. Connaissant Caricasulo, je suis sûr qu’il a tout donné !

« Mais tout ça reste des essais hivernaux. Nous on est là pour travailler afin d’être prêt pour la première épreuve du Championnat à Phillip Island, et pas l’inverse. On n’est pas dans un week-end de course, et notre objectif est d’arriver petit à petit à un niveau top du top ».

Quelles sont les différences entre la R6 dont tu disposes cette année et celle que tu pilotais l’année dernière ?

« Un peu tout en général, après ce sont de petites différences. Le moteur me donne un ressenti un peu différent. Je n’ai pas encore pu l’évaluer par rapport aux autres, mais je pense qu’on est bien au niveau moteur.

« En châssis, je n’ai pas les mêmes suspensions que l’année dernière. J’étais en Öhlins, mais ce n’était pas le même matériel. Le feeling est aussi différent de ce côté-là.

« Il y a aussi une différence au niveau du frein moteur. On est en train d’essayer de bien régler ce frein moteur, et je pense qu’il y a à mon avis du potentiel. Sincèrement, c’est là que j’estime que je vais progresser le plus par rapport à l’an passé.

« Donc globalement il y a pas mal de différences au niveau ressenti par rapport à l’année dernière. Ces différences sont à mon avis positives. »

Résultats des essais de la semaine dernière à Jerez :

Vidéo : Jules en caméra embarquée à Jerez la semaine dernière

Photos et vidéo © GMT94

Note hors-sujet : Présentation du BMW Motorrad WorldSBK Team annoncée ce lundi à 10h00 sur https://twitter.com/AIAPortimao

Tous les articles sur les Pilotes : Jules Cluzel

Tous les articles sur les Teams :