Le team manager de l’équipe Marc VDS peut se féliciter d’avoir amené son pilote au titre, pour sa première saison à ce poste haut placé dans le team.

Álex Márquez s’apprête à entrer en piste à Valence, pour le dernier Grand Prix de la saison, en tant que Champion du monde de Moto2 après avoir décroché le titre à Sepang il y a deux semaines. Lui qui avait semblé quelque peu faiblir sur les courses précédentes s’est complètement ressaisi et a fait la fierté de son équipe.

« Cela a été une course très dure car ceux qui jouaient le titre avec Álex ont attaqué tout du long, mais il a réalisé une course de champion, ce qu’il est », a commenté Joan Olivé, le manager de l’équipe Marc VDS, auprès de Marca. « Il a su rester calme et conserver son rythme. Il est resté calme dans les moments difficiles, car ils ont essayé de le rendre nerveux. Il a su conserver le calme d’un champion du monde. Il le mérite. Je suis très content pour lui car il a atteint son objectif, et nous aussi en tant qu’équipe. »

Pour Olivé, ancien pilote en Championnat du monde, ce sacre est une consécration pour sa première année à la tête du team. Cette réorganisation qui a eu lieu dans ce dernier et l’arrivée de nouvelles personnes, dont lui, ont aidé l’Espagnol à terminer premier du classement : « Pour moi il n’avait pas [l’étiquette de “frère de”] lorsque j’ai rejoint ce projet. Il ne l’a eu à aucun moment et je considère qu’il est double Champion du monde, ce n’est pas rien. Je connaissais son talent, c’est pourquoi je croyais aveuglément en lui et je savais ce qu’il pouvait faire. Il l’a prouvé. »

« Il s’est très bien adapté à la restructuration de Marc VDS Estrella Galicia », a-t-il poursuivi. « Il est à l’aise avec toute l’équipe, avec nous tous. Disons que nous lui avons apporté une certaine tranquillité afin qu’il puisse se concentrer sur son travail, sur le fait de piloter, qui est ce qu’il sait faire le mieux. Il est certain que nous lui avons apporté cette confiance en plus pour se battre pour le championnat. »

Olivé se montre très fier de son pilote, qui a ajouté un troisième titre mondial au palmarès de son équipe, et qui a passé un sacré cap selon lui : « Cette saison, il est passé d’Álex Márquez à Monsieur Álex Márquez en montrant qu’il avait à la fois le talent, la tête et le cran et, le plus important, qu’il savait combiner les trois pour obtenir le meilleur résultat possible. »

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team