Lorsque l’on parle de Petronas en Grand Prix, on pense immédiatement au MotoGP et plus particulièrement à Fabio Quartararo. Et pourtant, la présence des couleurs malaisienne dans la catégorie majeure des Grands Prix ne date que de l’an passé, comme la révélation du pilote français. Jusque-là, Petronas était surtout vu en Moto2 et Moto3. Cette aventure se poursuit, bien qu’éclipsée par l’excellent parcours de la structure satellite Yamaha. La preuve : les autres pilotes de Razlan Razali se sont présentés à Jerez !

Pour peu on les oublierait, mais ils méritent d’être cités. Il s’agit des autres pilotes Petronas en Grand Prix qui montrent aussi toute l’étendue de l’implication du pétrolier malaisien en Grand Prix. C’est bien simple, à l’instar des investisseurs majeurs du paddock, elle couvre toutes les catégories en lice.

Jerez accueille en ce moment les derniers tests d’intersaison des Moto3 et Moto2, l’occasion de se présenter avant d’emballer tout le matériel et s’envoler vers le Qatar où aura lieu le lancement de la campagne 2020. Le Petronas Sprinta Racing a mis à jour ses tablettes et nous présente son nouvel effectif. Un ensemble fait d’expérience et de jeunesse qui aura sa carte à jouer.

En Moto3, l’Ecossais John McPhee devra enfin concrétiser alors que son équipier Khairul Idham Pawi n’est pas un inconnu… « J’ai réalisé plusieurs belles courses en 2019, des prestations dont je peux me réjouir » commence McPhee. « L’objectif est désormais de progresser sur les courses qui nous ont posé plus de difficultés. Si nous y parvenons, je pense que nous connaîtrons une belle saison. Continuer dans le même team, ça ne m’était jamais arrivé auparavant et c’est une fantastique opportunité. »

 

 

 

Khairul Idham Pawi a ajouté : « cela fait longtemps que je songeais à redescendre en Moto3, car – même si je n’y ai passé qu’une seule année – j’y ai inscrit de bons résultats, avec en point d’orgue deux victoires. Cette saison, je me fixe pour objectif d’atteindre des Tops 5, voire des podiums. Je sais que je peux compter sur le team et sur John. En tout cas, pour un Malaisien comme moi, représenter ce team est un rêve. Je vais tout faire pour leur faire honneur. »

En Moto2, le fer de lance sera Xavi Vierge « en étant accompagné du team Petronas Sprinta Racing, tout est possible si nous travaillons dur et dans la bonne direction. J’ai beaucoup appris de la saison passée. Parallèlement je me suis grandement entraîné cet hiver, afin d’améliorer ma condition physique. Mon objectif sera avant tout de figurer dans le Top 5, puis d’aller chercher des podiums ou des victoires. »

Le mot de la fin revient à un Jake Dixon qui se voit offrir une belle opportunité de relancer sa carrière : « j’ai la chance d’avoir rejoint un superbe team, avec une moto ultra compétitive. Xavi a un peu plus d’expérience que moi, alors je vais essayer d’apprendre de lui. Je veux vraiment avoir une saison solide et progresser au fur et à mesure. Si tout se passe comme nous le souhaitons, il y a peut-être un moyen de se battre pour un podium. Je vais me donner au maximum, mais j’ai vraiment hâte d’y être. »


Tous les articles sur les Pilotes : Xavi Vierge

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia