Après les deux victoires obtenues lors des deux premiers Grands Prix par Albert Arenas (KTM Solunion Aspar Team Moto3), on aurait pu en déduire une solide domination de KTM, or en fait curieusement il n’en est rien. Si la marque autrichienne occupe la première position grâce à l’Espagnol, il n’y a en effet pas moins de six Honda qui la suivent au classement général provisoire. Ce troisième GP de la saison nous donnera donc une idée plus précise de la tendance.

Par ailleurs, c’était la première fois que deux courses consécutives ont lieu sur le même circuit à une semaine d’écart. La tactique n’était donc pas simple à déterminer.

Reprenons tout d’abord les repères de la semaine dernière :

Moto3™

2020 Jerez 1

2020 Jerez 2

FP1

1’45.663 Gabriel Rodrigo

1’45.895 Raúl Fernández
FP2

1’46.656 Gabriel Rodrigo

FP3

1’45.700 Celestino Vietti

Q1

1’46.595 Romano Fenati

Q2

1’45.465 Tatsuki Suzuki

Warmup

1’46.250 Tatsuki Suzuki

Course

Arenas, Ogura, Arbolino

Record

1’45.465 Tatsuki Suzuki (2020)

31 pilotes étaient présents sur la grille.

L’équipe Leopard Racing, qui fait courir Jaume Masiá et Dennis Foggia nous fait visiter son stand :

Le point de vue d’Álex Crivillé, Champion du Monde 500 cm3 en 1999 : dimanche dernier, Albert Arenas a réalisé une course très intelligente et a remporté sa deuxième victoire consécutive en Moto3. Il a une grande opportunité de consolider son leadership à Jerez. Pensez-vous que sa maturité en tant que pilote puisse lui permettre de remporter le titre ?

« Oui, Albert Arenas a fait une très belle course. Il a déjà été vainqueur au Qatar, surprenant tout le monde et remportant la course. À Jerez, il a gagné sa deuxième course consécutive de la saison. Je pense qu’il peut remporter le titre car c’est un pilote très froid, calculateur et il gère parfaitement. Nous avons déjà vu qu’à Jerez, il n’était pas nerveux dans ce dernier virage, lors d’une action difficile, dans lequel tout le monde est entré un peu tendu. Cependant, il l’a fait parfaitement et a pu remporter la course. Je pense que c’est peut-être l’année d’Albert Arenas. »

Au début de cette FP1, la température était de 24° pour l’air et de 27° pour la piste. Le premier chrono significatif de ce vendredi aux aurores était à mettre au crédit du Tchèque Filip Salač (Honda Rivacold Snipers Team), auteur d’un tour en 1’47.111. Le temps à battre était le 1’45.465 qui valut à Tatsuki Suzuki (Honda SIC58 Squadra Corse) la pole position samedi dernier.

Le leader du Championnat du Monde Albert Arenas tombait en panne sur le circuit. Son équipe estimait que ce n’était pas bien grave car elle avait déjà tous les réglages depuis la semaine dernière.

Tony Arbolino (Honda Rivacold Snipers Team) s’emparait du meilleur temps en 1’46.686 à environ un quart d’heure du drapeau à damier. John McPhee (Honda Petronas Sprinta Racing), l’un des coéquipiers de Fabio Quartararo, était deuxième à 0.122 devant Gabriel Rodrigo (Honda Kömmerling Gresini Moto3) à 0.342 et Albert Arenas à 0.419.

A cinq minutes du drapeau à damier, tous les pilotes étaient dans les stands, se préparant à repartir pour le sprint final.

Au final, le meilleur temps revenait à Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo) en 1’45.896 Tatsuki Suzuki, Filip Salač, Gabriel Rodrigo et Andrea Migno.

Résultats de la première séance d’essais libres :

Crédit classement : MotoGP.com

Performances de référence :

Record des essais : 1’45.465 par Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse Honda) en 2020

Record du tour : 1’46.165 par Sergio Garcia (Honda Estrella Galicia 0,0) en 2020

Vitesse maxi : 220,0 km/h par Álex Márquez (Honda Estrella Galicia 0,0) en 2014

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1. Albert ARENAS – KTM – 50 points

2. Ai OGURA – Honda – 36

3. John MCPHEE – Honda – 20

4. Jaume MASIÁ – Honda – 19

5. Tatsuki SUZUKI – Honda – 19

6. Gabriel RODRIGO – Honda – 19

7. Tony ARBOLINO – Honda – 17

8. Raúl FERNÁNDEZ – KTM – 16

9. Andrea MIGNO – KTM – 13

10. Celestino VIETTI – KTM – 11

Programme gratuit du GP (70 pages) à télécharger : https://secure.viewer.zmags.com/publication/9859e72a#/9859e72a/12

Photos © Motogp.com / Dorna, équipes et constructeurs, Circuit de Jerez – Ángel Nieto



Tous les articles sur les Pilotes : Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo