KTM tente de percer en MotoGP et a abandonné le terrain du Moto2 pour y arriver. Mais ce n’est pas la seule ambition de la firme de Mattighofen. Les Autrichiens n’oublient pas que leur porte d’entrée en Grand Prix a été un Moto3 dans lequel ils poursuivent l’aventure dans un duel acharné face à Honda. Une confrontation qui tourne depuis quelques saisons en faveur du constructeur japonais. Une situation que le patron Stefan Pierer ne souhaite plus voir se répéter…

Le PDG de KTM, Stefan Pierer, n’est pas satisfait des résultats enregistrés dans le Championnat du monde Moto3 pour la saison 2019. Après seulement cinq victoires en 19 courses, Honda a remporté 14 succès dans la saison et quatre titres mondiaux sur cinq depuis 2014. Seulement en 2016 Brad Binder a concrétisé pour les couleurs Red Bull KTM.

« Je ne veux pas dire que nous avons perdu la connexion en Moto3. Mais nous ne sommes plus aussi forts qu’auparavant. Il n’y a rien à lâcher », déclare Pierer. « Cela signifie que nous devons redevenir plus forts dans le Championnat du Monde Moto3, car c’est notre classe. Nous devons également passer à la prochaine étape du MotoGP, où nous nous sommes engagés à prolonger la période de cinq ans de 2022 à 2026. Nous voulons viser les cinq premières places en 2020 avec des pilotes comme Pol Espargaró et Miguel Oliveira. »

On rappellera qu’en 2020, KTM aura non seulement le team Ajo comme fer de lance dans la catégorie mais aussi Tech3 qui découvrira ce tumultueux peloton après avoir dû revoir ses plans suite à l’abandon du Moto2 par le blason autrichien.

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP