Andrea Dovizioso va sans doute devoir s’y résigner : pour continuer une carrière en MotoGP, il sera contraint de reculer pour mieux sauter. Entendez par là qu’il en passera par un statut de pilote d’essai avant qu’un poste de titulaire ne se libère en 2021. Les 4 millions d’euros qu’il demanderait auraient découragé autant Aprilia dernièrement que KTM auparavant. Il lui reste certainement deux options, mais pas par la voie directe…

Andrea Dovizioso a rappelé sur sa combinaison et à la suite d’un pari perdu à l‘enjeu étonnant qu’il était sans emploi pour 2021. Une mention sur son cuir posée parce qu’il s’est retrouvé en tête du championnat. Une perspective qu’il n‘imaginait pas après Misano 1, ce qui signifie qu’il avait carrément parié contre lui-même. Voilà qui en dit long sur l’ambiance actuelle chez Ducati

Malgré tout, il est la valeur sûre de Borgo Panigale et Misano2 l’a encore prouvé. Dominé par Bagnaia et Miller, il a tout de même vu l’arrivée du Grand Prix d’Emilie Romagne en ramenant des points alors que le jeune italien chutait en tête de la course et que l’Australien était trahi par sa GP20. Au bilan, Dovi est toujours en tête du classement général

Un team satellite pour se remettre en orbite

Sera-t-il le premier Champion du Monde au chômage au lendemain de son titre ? Dans ce monde d’après incertain et anxiogène, plus rien ne surprendrait. Cela étant dit, la rumeur veut que le triple vice-champion du monde intéresse Yamaha pour remplacer Jorge Lorenzo. Les Japonais n’auraient pas apprécié les rumeurs avec Ducati. Quant à Rossi, il a déjà dit qu’il signerait les yeux fermés pour un Dovizioso dans l’équipe test. Dans ce cas, pourquoi ne pas imaginer l’installation du natif de Forli chez Petronas lorsque celui de Tavullia quittera la scène ?

Il y aurait aussi Suzuki sur les rangs. Son testeur est actuellement Sylvain Guintoli, âgé de 36 ans. Mais chez KTM, Kallio cohabite très bien avec Pedrosa. Pour ce qui est du constructeur d’Hamamatsu, on travaille toujours sur un projet de team satellite. Ce dernier aura besoin de son pilote.  On rappellera que Pramac, Gresini, Avintia ou même Petronas comme Tech3 ont leurs actuels partenariats qui devront être revus fin 2021… Sinon ? Ce sera la fameuse année sabbatique pour Dovizioso, aux airs tout de même de pré-retraite.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Gran Premio TISSOT dell'Emilia Romagna e della Riviera di Rimini

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team