Chez Aprilia comme chez Ducati, les annonces ne sont pas encore officielles, mais les langues se délient et les paroles fusent si naturellement qu’il faut désormais considérer la chose acquise : en 2022, il y aura sur la grille de départ du MotoGP, deux Aprilia officielles et huit Ducati. Gresini a donc fait son choix, ce que Bastianini avait déjà glissé dès jeudi en Catalogne. Une situation qui déçoit Massimo Rivola qui représente la firme de Noale. Du coup, celle de Borgo Panigale lui a répondu…

A écouter les parties prenantes, les communiqués officiels à venir relèvent de la formalité : Ducati va retrouver ses effectifs à huit machines et Aprilia se lancera sous ses seules couleurs en 2022 avec deux motos. A l’instar des troupes Suzuki… Ce qui ne leur a pas trop mal réussi !

Mais chez Aprilia, on regrette ce déséquilibre sur la grille de départ… « Je suis désolé, c’est dommage » dit Rivola en actant donc la perte de Gresini, partenaire depuis le début de l’aventure RS-GP. « Nous aurions pu avoir quatre Aprilia. Nous devons évidemment faire une moto meilleure et encore plus attrayante. Pour le championnat du monde, ce n’est pas le mieux d’avoir huit motos de la même marque. L’idéal serait d’avoir six constructeurs et six équipes satellites comme le voudrait Ezpeleta. Pour le moment ce n’est pas possible, on verra si ça le sera dans le futur ».

La petite pique de Ducati à la remarque d’Aprilia

Une remarque qui a fait régir du côté de Ducati et c’est Davide Tardozzi qui se charge de la mise au point : « si chez Gresini ils ont décidé ainsi, c’est qu’ils ont leurs raisons et je ne veux pas entrer dans ce débat. Chaque entreprise a fait ses propres offres, puis les décisions sont prises par les équipes ». Il rappelle : « dans le passé, nous avions déjà quatre équipes, nous sommes capables de gérer. C’est sans aucun doute un engagement considérable qui, cependant, a des résultats positifs ».

Et il termine avec cette remarque : « avoir huit pilotes vous donne beaucoup plus de données et un look plus jeune ». Une pique envoyée à Aprilia qui est susceptible d’aligner, pour 2022, une paire de pilotes largement trentenaires, et notamment avec un possible Dovizioso de 35 ans et ancien de chez Ducati aux côtés d’Aleix Espargaró, le pilote à l’état civil actuellement le plus chargé derrière Valentino Rossi



Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini, Ducati Team