Entre Gresini et Ducati, l’idée d’une collaboration est dans l’air depuis un petit moment et, au Mugello, théâtre du Grand Prix d’Italie, les choses se sont un peu plus précisées. Voir huit Desmosedici sur la grille de départ du MotoGP l’an prochain ne relève plus tout à fait du fantasme puisque la future équipe Aramco VR46 ne semble plus vraiment considérer l’option Yamaha. Autant de tendances qui amènent à des effets collatéraux que voici…

Pour le moment, il n’y a pas d’annonces officielles, mais selon les rumeurs du paddock, Gresini Racing pourrait se lier avec Ducati à partir de l’année prochaine. Nadia Gresini, veuve de Fausto et nouvelle directrice de Gresini Racing, a vécu un week-end riche en émotions au Mugello. Non seulement parce que le site a rendu hommage à feu son époux Fausto, mais aussi parce que la fatalité attendait Jason Dupasquier au terme des qualifications de la Moto3. « Il y a une grande chaleur envers nous, retourner au Mugello sans Fausto a été difficile. Mais on est là pour lui, il aurait aimé ça, il n’aurait jamais abandonné pour ne pas laisser l’équipe derrière. Nous sommes là pour nous et surtout pour lui, avec le cœur » a commenté la désormais responsable de l’équipe.

Gresini Racing poursuivra ses projets en Championnat du Monde et à partir de 2022, avec le statut de structure satellite en MotoGP. « Aller de l’avant nous donne une grande force pour mettre de côté la douleur qu’il a laissée derrière nous. Nous le vivons avec détermination, une envie de faire, pour lui et ses projets, pour le team MotoGP indépendant qu’il aurait voulu en 2022 », précise Nadia Gresini. Les négociations avec Aprilia et Ducati se poursuivent, mais la maison Borgo Panigale serait la grande favorite. On rappellera que Fausto avait décidé de son vivant de quitter la maison de Noale après de nombreuses années de collaboration… « Avec Ducati, il n’y a rien de définitif, on parle et on évalue quelque chose. Nous vous tiendrons au courant » a-t-elle commenté.

Avec Gresini en approche, et une structure Aramco VR46 qui poursuivra dans le sens de sa base Avintia, posée sur Ducati, la firme de Borgo Panigale pourrait retrouver des effectifs qu’elle a déjà gérés entre 2016 et 2018. Durant cette période, Ducati a travaillé avec les équipes satellites Pramac, Avintia et Aspar. Au Mugello, la poursuite de la coopération avec Pramac jusqu’en 2024 inclus a été confirmée.

VR46 et Gresini seront sans doute à ajouter l’année prochaine. Il reste à voir quelle équipe recevra quelle spécification de la Desmosedici. Cela dépendra principalement de l’investissement financier de l’équipe respective. Et sur ce plan, les troupes de Rossi seront sans aucun doute assez bien loties.

Gresini et Ducati : une solution pour Bastianini

Si tout cela se confirme, Ducati s’annonce comme le constructeur fournissant le plus de motos sur la grille de départ, avec huit motos. Il y aura aussi quatre Honda, quatre Yamaha, quatre KTM et deux Suzuki et Aprilia. En principe, le promoteur du MotoGP Dorna souhaiterait que chaque marque ait une équipe satellite en plus de l’équipe d’usine. Cependant, cela n’est pas stipulé dans la réglementation. « C’est un marché libre », déclare le directeur sportif de Ducati, Paolo Ciabatti. « Vous ne pouvez pas être obligé de signer avec une marque alors qu’il y a une meilleure offre d’une autre marque ».

Les frais de location sont plafonnés par la réglementation. Les constructeurs ne sont pas autorisés à facturer à une équipe satellite plus de 2,2 millions d’euros par pilote et par saison. Dorna subventionne une marque avec trois millions d’euros pour la première équipe satellite.

Comme conséquences de ces tendances, on note que la collaboration à venir entre Ducati et Gresini signifie que Petronas SRT et Yamaha continueront à travailler ensemble. VR46 avait initialement manifesté son intérêt. Suzuki et Aprilia n’auraient pas d’équipes satellites. Et l’avenir en Ducati de Bastianini se poursuivrait chez Gresini, la VR46 ayant déjà fait savoir qu’elle puiserait dans son académie pour ses effectifs. A suivre, et peut-être même dès le week-end prochain qui sera celui du prochain Grand Prix à Barcelone.

Team Gresini

 



Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini, Ducati Team