Iker Lecuona est une sorte de mystère dans un MotoGP qui chasse frénétiquement le jeune espoir pour en faire son champion. Il n’a en effet que 21 ans, il a techniquement deux saisons d’expérience dans la catégorie sur une KTM, mais alors que 2022 se décide, il n’est dans aucun plan. Le constructeur autrichien lui préfère même un rookie venu du Moto2. Certes, il a connu des incidents de parcours, et sans doute au pire moment puisqu’il s’agissait d’un pic de forme pour la RC16. Mais depuis l’Autriche, il se refait une santé…

Iker Lecuona a-t-il encore une chance de rester en MotoGP ? Hélas pour l’Espagnol, parier sur l’affirmative, c’est jouer une très grosse côte. Amené par Hervé Poncharal qui l’a installé dans son antre Tech3, il n’a pas réussi à gagner les faveurs de KTM qui mettra Raul Fernandez à sa place, puisque Remy Gardner succédera à Petrucci. Mais depuis qu’il est sorti de la famille de Mattighofen, il a terminé sixième et septième de ces dernières courses et ses ambitions sont montées d’un cran : pour le reste de sa possible dernière saison dans la catégorie reine, l’Espagnol s’est ainsi fixé pour objectif de « terminer chaque course dans le top 10 » et il ajoute : « je sais que j’ai le potentiel pour plus. Peut-être le top 5 ou mieux ».

Mais pourquoi ne pas avoir affiché une telle autorité avant ? Iker Lecuona analyse ainsi sa situation : « j’ai eu du mal à garder mon calme cette année », admet-il, rappelant des limitations physiques : « j’ai eu des problèmes de syndrome des loges lors des premières courses. J’ai subi une opération et je me sentais mieux, mais j’avais encore du mal avec la moto », explique Lecuona. « La moto a beaucoup changé, il m’a donc fallu quelques courses pour me sentir bien. J’ai travaillé très dur avec l’équipe et les performances s’améliorent ».

Iker Lecuona

Iker Lecuona : “mon objectif est de continuer avec une grosse moto”

Certes, mais à présent, quelles perspectives ? « J’ai des offres pour le Moto2 ou d’autres championnats, mais mon objectif est de rester ici dans la catégorie MotoGP », a déclaré Lecuona sur MotoGP.com. « Si je ne peux pas rester ici, je pense que je vais changer de championnat. Mon objectif est de continuer avec une grosse moto. Je ne sais pas ce qui va se passer dans le futur. Je vais devoir attendre, mais mon objectif maintenant est de rester concentré et de bien terminer l’année », complète le pilote Tech3 qui entrouvre ainsi la porte du WSBK où un guidon Honda officiel est à prendre.

Une perspective de pilote d’usine qui lui enlève toute rancœur à KTM, malgré qu’il ait appris, comme Petrucci, qu’il perdrait son guidon pour l’an prochaine en pleine FP4 de Grand Prix… « KTM m’a donné la chance de passer en MotoGP. C’est très bien de travailler avec l’équipe. Ils m’aident et croient en moi. Grâce à Tech3 et KTM, j’ai pu rencontrer des gens comme Valentino Rossi, Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa et partager la piste avec eux. C’est super de courir avec ses idoles » termine Lecuona qui aura au moins à raconter de beaux souvenirs plus tard…

Iker Lecuona



Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3