Alex Rins a fini onzième un Grand Prix d’Allemagne effectué durant 30 tours sur l’éprouvant tracé du Sachsenring. Pas si mal lorsque l’on prend le départ avec la crainte de ne pas pouvoir terminer la course, puisque convalescent d’une récente opération au bras droit, près du poignet. Et d’autant mieux que l’équipier Mir, en pleine forme, est juste deux places devant. Mais l’Espagnol avait aussi beaucoup à se faire pardonner chez Suzuki…

Après quatre chutes consécutives en course et un accident de vélo synonyme de forfait, Alex Rins a finalement retrouvé les points lors d’un Grand Prix d’Allemagne bouclé au onzième rang. A croire qu’il devrait être plus souvent convalescent. Lors des qualifications de samedi, Rins s’était frayé un chemin de la Q1 à la Q2, où il a rencontré des pilotes égarés sur la piste qui ont contrarié ses meilleurs tours.

Un événement dont il a déjà parlé, mais qu’il a tenu à répéter après la course en Allemagne… « Lors de mon premier tour rapide, j’ai roulé dans un groupe de pilotes plus lents et j’ai perdu du temps. Rien de tout cela n’a de sens. Nous avons besoin d’une équipe de direction de course capable d’agir face à de telles actions ».

Alex Rins a terminé 11e à son retour

La pluie a fait plus de mal à Alex Rins que son radius convalescent

Le pilote de 25 ans s’est élancé onzième et a franchi la ligne d’arrivée à la même place :  « c’était une course difficile car il y avait beaucoup de situations différentes auxquelles j’ai dû m’adapter », a-t-il déclaré. « J’ai pris un bon départ et j’étais juste derrière Brad Binder. J’ai essayé de le dépasser parce que j’avais un meilleur rythme. J’ai pu compenser la douleur dans ma main, mais quand la pluie est arrivée, j’ai perdu toute confiance en moi », a expliqué Rins. « J’ai déjà fait cinq zéros cette saison, donc la situation n’était pas facile pour moi. C’est pourquoi j’ai tant lutté quand la pluie est arrivée. Je ne voulais tout simplement pas retomber ».

Un épisode qui a décidément beaucoup influencé cette huitième course de la saison. Marc Marquez y a construit sa retentissante victoire, tandis qu’un Aleix Espargaró tétanisé a retenu le peloton de chasse suffisamment longtemps pour permettre à l’officiel Honda de préserver son invincibilité en Saxe.

Alex Rins

MotoGP Allemagne J3 : classement

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar