C’est l’accident qu’il ne fallait pas avoir et la blessure à ne pas subir. Surtout dans le contexte actuel. Mais Andrea Dovizioso, qui avait demandé et reçu l’autorisation de Ducati à participer à une compétition de motocross s’est blessé durant celle-ci. Le voilà avec une clavicule gauche opérée et stabilisée avec une plaque. Une tuile alors que le premier Grand Prix de la saison est prévu pour le19 juillet à Jerez et que les négociations avec le constructeur sont tendues et au point mort. Le manager Simone Battistalla se veut rassurant. Mais ses propos font plutôt penser à une communication de crise.

Andrea Dovizioso sera-t-il en mesure de participer au premier Grand Prix à Jerez le 19 juillet ? Seul un médecin pourrait le dire, et on attend le bilan médical de l’opération de sa clavicule gauche, malmenée après un accident subie lors d’une compétition de motocross.

Mais le manager Simone Battistella n’attend pas. Il donne son diagnostic sur Sky Sport MotoGP : « dans quelques jours reviendra s’entraîner. Il sera prêt pour ses débuts à Jerez ».  L’accident du pilote italien arrive à un moment très délicat, celui des négociations entre lui et Ducati pour le renouvellement du contrat, qui expire à la fin de cette année.

Un sujet que Simone Battistella n’occulte pas, même en ces heures un peu difficiles : « la négociation pour 2021 est quelque chose qui va sans dire. Nous nous concentrons sur 2020 et ce n’est qu’un petit accident de parcours, mais il doit être résolu immédiatement. Lors du renouvellement pour 2021, nous réfléchirons au moment où les négociations auront lieu ». Reste à connaître le point de vue de Ducati, qui avait donné son quitus à son premier pilote pour cette compétition…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team