La crise sanitaire et le confinement qui s’en est suivi n’ont pas été de bonnes nouvelles pour une usine Aprilia qui avait justement décidé, en 2020, de lancer un tout nouveau moteur, cœur d’une toute nouvelle moto. Il faut donc du roulage à cette RS-GP inédite, soit exactement ce que la pandémie a interdit. Romano Albesiano qui est à la direction technique de cette aventure de la firme de Noale en MotoGP en explique les conséquences, avec néanmoins un regard positif sur l’avenir…

L’usine Aprilia était partie avec de bonnes intentions dans cette année 2020 qui a révélé une RS-GP prometteuse. Totalement reconsidéré, l’opus affiche un nouveau moteur V4 avec un angle de cylindre de 90 degrés. La moto a fait ses débuts lors des tests d’hiver en Malaisie et a ensuite effectué le test au Qatar. Puis le confinement est arrivé, empêchant les hommes de Noale à s’aguerrir un peu plus à leur nouveau matériel.

Là-dessus est arrivé la décision du gel technique jusqu’en 2022. Autant de paramètres qu’il faut prendre en compte de la part de Romano Albesiano, au cœur de la partie technique chez Aprilia : « cette année, nous avons été punis. Nous avons construit un tout nouveau moteur et n’avons pu en tester qu’un peu. Maintenant, nous avons dû geler le développement. Cette saison pourrait être critique pour nous ».

Objectif 2021

Cependant, Aprilia est, comme KTM, dans une situation qui lui permet de travailler encore sur sa moto jusqu’au 29 juin. Un délai court, mais c’est toujours ça de pris. « Ce sera probablement un avantage pour nous et pour l’autre société qui bénéficie également des concessions au cours de la saison 2021. Nous pouvons continuer à développer le moteur. J’espère que ce sera un avantage », reconnait Albesiano.

« Cependant, nous travaillons toujours sur certaines parties du moteur. Nous avons donc dû décider de quelques solutions et espérer que cela fonctionne de cette façon. La situation n’est pas idéale pour nous. J’espère que ce sera beaucoup mieux l’année prochaine », termine l’Italien qui préfère travailler dans la sérénité plutôt que dans l’urgence…



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini