Il est des jours avec et des jours sans… Aujourd’hui, pour Álex Rins, cette expression a pris tout son sens. Le pilote Suzuki n’est ainsi pas parvenu à intégrer le top 10 au terme de cette première journée d’essais libres sur le tracé d’Aragón, à l’occasion de la quatorzième manche du championnat. Demain sera certes un autre jour pour relancer la charge, mais la pluie devrait s’inviter à la table des réjouissances lors des qualifications…

Le vainqueur de Silverstone ne fait cependant pas grise mine au regard des déconvenues rencontrées lors de cette première journée. Victime de problèmes techniques sur sa Suzuki GSX-RR en FP1,  le pilote de 23 ans est passé à côté du top 10 tant convoité lors de la FP2, se faisant coiffer sur le poteau par le pilote Aprilia Aleix Espargaró, plus rapide pour 0.033s. S’il pleuvait samedi matin comme cela est prévu à Aragón, l’officiel Suzuki serait dans l’obligation de faire un petit détour par la Q1.

« Cette première journée s’est bien passée » a déclaré l’Espagnol, ne laissant pas poindre la moindre inquiétude. « Nous avons eu un petit problème technique en FP1 et nous analysons encore ce qui s’est passé. En FP2, mon rythme était bon, même avec des pneus durs. Je suis très confiant car j’ai un bon feeling sur la moto. Nous allons examiner les données et nous préparer pour samedi”a expliqué le Barcelonais. »

Là où Álex Rins a échoué, Joan Mir, son coéquipier a réussi. Le rookie est ainsi parvenu à se hisser au neuvième rang (+ 1 772 s) à l’issue de ce premier jour.

Au championnat et après son résultat blanc à Misano, ce dernier ayant chuté, le vainqueur d’Austin et de Silverstone, s’est fait reprendre le troisième rang par Danilo Petrucci, le pilote Ducati qui le devance pour 2 points seulement.

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar