Pour les passionnés français, cette 14e manche du championnat du monde MotoGP présente déjà une saveur aigre-douce avec l’absence de Johann Zarco et Fabio Quartararo au firmament, le tout dans une atmosphère de « pré-mercato » prononcée.

Mais laissons tout cela momentanément de côté pour essayer de nous concentrer sur le match à venir qui, à défaut de présenter le moindre suspense pour l’attribution du titre mondial, pouvait néanmoins se révéler intéressant… du moins jusqu’à la FP1 de ce matin lors de laquelle Marc Márquez a littéralement atomisé tous ses adversaires, laissant le plus proche d’entre eux à plus de 1,6 seconde !

Stupeur et consternation dans un paddock qui n’avait pas vu de tels écarts depuis… On ne sait même plus !

Du coup, au nom du suspense, on en viendrait presque à souhaiter que la pluie attendue demain toute la journée vienne bouleverser les cartes du jeu d’Escoba qui se déroule actuellement en terre ibérique…

En attendant, le soleil commence sérieusement à se voiler en Aragon, avec des températures toutefois encore très correctes de 27° dans l’air et 36° au sol.

Voici les références disponibles, au moment où les 23 pilotes (Bradley Smith est wildcard pour Aprilia) de la catégorie reine se préparent pour cette deuxième séance d’essais libres de 45 minutes:

Aragon MotoGP™

2018

2019

FP1

1’48.020 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’46.869 Marc Márquez (Voir ici)
FP2

1’47.382 Marc Márquez (Voir ici)

1’48.014 Maverick Viñales
FP3

1’47.393 Cal Crutchlow (Voir ici)

FP4

1’48.129 Jorge Lorenzo (Voir ici)

Q1

1’47.823 Maverick Viñales (Voir ici)

Q2

1’46.881 Jorge Lorenzo (Voir ici)

Warmup

1’47.888 Andrea Iannone (Voir ici)

Course

Marquez, Dovizioso, Iannone (Voir ici)

Record

1’46.635 Marc Marquez (2015)

A l’extinction des feux rouges, c’est cette fois Jorge Lorenzo qui dirige la meute emmenée par Franco Morbidelli. Comme ce matin, Fabio Quartararo s’élance le dernier pour bénéficier d’une piste dégagée.

Au niveau pneumatique, les pneus arrière durs sont de sortie pour la plupart des pilotes tandis que le médium recueille la majorité pour l’avant.

À l’issue du premier tour lancé, c’est Fabio Quartararo en 1’50.014 qui se hisse en haut du tableau, devant Valentino Rossi et Marc Márquez.

Le pilote Honda reprend toutefois les rênes au passage suivant, en 1’48.708, mais on note que les écarts sont pour le moment redevenus « normaux ». Cela ne dure guère et dès son cinquième tour lancé, Marc Márquez se crée un écart d’une demi-seconde en 1’48.204, sur un Álex Rins déjà plus rapide que ce matin et qui éjecte Takaaki Nakagami des pré-qualifiés pour la Q2.

Au terme du premier run, la hiérarchie est composée de Marc Márquez devant Álex Rins, Jack Miller, Fabio Quartararo, Aleix Espargaró, Franco Morbidelli, Cal Crutchlow, Valentino Rossi, Danilo Petrucci et Maverick Viñales. Andrea Dovizioso est 12e, Jorge Lorenzo toujours dernier.

La séance connaît alors un moment de calme jusqu’à une nouvelle petite prise de bec entre Marc Márquez et Maverick Viñales, aucun d’entre eux ne voulant entraîner l’autre. Le même spectacle se produit quelques instants plus tard entre Maverick Viñales et Valentino Rossi

Pendant ce temps, personne n’améliore réellement mais Marc Márquez chute sans gravité en perdant l’avant au virage 8.

C’est le papa d’Andrea Dovizioso qui le ramène au box : bon esprit !

 

À 12 minutes du drapeau à damier, Pol Espargaró produit son effort et passe de la 7e à la 4e position, avant de rendre celle-ci a Cal Crutchlow, précédemment 11e.

C’est alors au tour de Valentino Rossi et Aleix Espargaró, les deux équipés en Medium/Soft, de porter leur attaque. Au final, c’est l’Espagnol qui s’en sort le mieux en s’emparant de la 3e position tandis que l’Italien doit se contenter de la 8e.

Joan Mir s’empare de la 4e place, au moment où Maverick Viñales vient réduire son écart avec le leader à 15 centièmes.

Au passage suivant, le pilote Yamaha allume les trois premiers secteurs en rouge avant de réaliser le meilleur temps de l’après-midi en 1’48.034. À noter toutefois que l’on est encore à plus d’une seconde du chrono de l’homme-fourmi de ce matin…

Lors des deux dernières minutes, Maverick Viñales améliore encore un petit peu, tout comme Pol Espargaró et Cal Crutchlow.

Valentino Rossi, alors 12e, réalise le meilleur chrono au troisième secteur et obtient la deuxième position provisoire. Fabio Quartararo vient ensuite compléter ce trio Yamaha.

Jorge Lorenzo décolle enfin de la dernière place pour se positionner 17e.

In extremis, Aleix Espargaró sort Álex Rins du top 10 au combiné, composé de Marc Márquez, Maverick Viñales, Valentino Rossi, Fabio Quartararo, Pol Espargaró, Jack Miller, Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Joan Mir et donc Aleix Espargaró.

Tous les pilotes sauf Marc Márquez ont amélioré leurs chronos cet après-midi.

Avouons-le, cette séance “normale” ne nous explique pas la performance surnaturelle de Marc Márquez ce matin

Classement FP2 du Grand Prix MotoGP d’Aragón :

Classement combiné FP1/FP2 du Grand Prix MotoGP d’Aragón :

Crédit classements : MotoGP.com

 

Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP