Aleix Espargaró est encore passé tout près d’inscrire enfin un top 5 dans l’aventure MotoGP d’Aprilia lors d’un Grand Prix d’Autriche où il a pointé, à trois tours du but, au second rang. Carrément ! Mais c’était parce que la pluie venait de chambouler des cartes que l’Espagnol a identifié comme celles du jeu de poker. Il a mis tapis sur la table du Red Bull Ring avec ses pneus slicks montés sur sa RS-GP. Mais le bluffe n’a pas pris…

Aleix Espargaró sort la tête haute de cette double campagne d’Autriche durant laquelle, en franc-tireur, il a montré que l’Aprilia RS-GP méritait toute l’attention d’un pilote comme Maverick Viñales. Il pointait à la septième place trois tours avant le début de la pluie battante. Une position qui s’est transformée en seconde lorsque, à l’exception de Brad Binder devant lui, les pilotes classés devant lui sont rentrées dans les stands pour changer de moto.

Mais dans le dernier tour et demi, l’aîné des Espargaró a été avalé par tout le peloton bien équipé pour les conditions pluie. Finalement, tout s‘est terminé avec un top 10. « Mon départ était bon, mais au premier tour, la moto était lente dans la ligne droite, beaucoup de pilotes m’ont dépassé. C’était frustrant, surtout en cinquième et sixième vitesse » se souvient celui qui n’avait pas d’équipier lors de ce meeting.

« Je me sentais alors mieux tour après tour en course, j’ai dépassé beaucoup de pilotes, dont Oliveira. J’ai rattrapé Binder aussi et j’ai été plus rapide que lui. Mon rythme était similaire à celui des meilleurs. J’étais alors à la 6ème ou 7ème place. Quand il s’est mis à pleuvoir, j’ai décidé de jouer au poker ».

« J’ai vu la deuxième place avec trois tours à faire. Je savais que la pluie allait arriver. J’ai ensuite risqué un peu plus dans certaines parties quand c’était un peu plus sec, c’était dans les virages en descente avant le départ et l’arrivée. C’était mouillé avant le virage 1 ».

Aleix Espargaró

Aleix Espargaró : « notre moto est parfaite à 90 % sur toutes les pistes »

« Dans le dernier tour, je suis sorti de la piste, malheureusement c’était de la malchance. Les deux roues se sont bloquées, même si j’ai freiné presque au milieu de la ligne droite. J’ai roulé vers le mur. C’était le risque qui n’a malheureusement pas fonctionné, c’était de la malchance. Mais j’étais satisfait de ma course sur piste sèche » ajoute-t-il

Il termine : « notre moto est parfaite à 90 % sur toutes les pistes. J’aimerais obtenir un podium sur piste sèche. Il n’y a personne qui aime rouler en slicks sur des pistes humides. Je déteste rouler sur un tarmac mouillé, mais j’ai été courageux. Les gars qui étaient devant moi n’étaient pas plus rapides que moi. Mais en fait, nous devons être satisfaits de la façon dont nous nous comportons maintenant sur les pistes sèches ».

Aleix Espargaró

MotoGP Autriche J3 : classement

Autriche

Crédit classement motogp.com



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini