S’il n’y pas encore tellement d’action en piste sur le plan sportif, par contre on s’agite beaucoup actuellement chez les managers de pilotes, les avocats et les chefs d’équipes au niveau des contrats des pilotes. Yamaha a commencé en signant incroyablement tôt Maverick Viñales et Fabio Quartararo, puis Honda a innové en prolongeant Marc Márquez pour quatre ans. La situation s’est ensuite compliquée grâce à Pol Espargaró et Andrea Dovizioso, sans être simple pour autant pour Cal Crutchlow, Álex Márquez ou Danilo Petrucci.

Carlo Pernat nous donne ici son point de vue sur la situation présente, lui qui après avoir officié dans l’industrie pour Gilera (Groupe Piaggio), dirigea les services course de Cagiva et Aprilia, avant de devenir le manager entre autres de Marco Simoncelli, Loris Capirossi, Andrea Iannone, Tony Arbolino et Enea Bastianini.

« Nous sommes confrontés à la folie car, comme nous le savons bien, Márquez a renouvelé son contrat en imposant une certaine condition à Honda, c’est-à-dire de prendre son frère » a expliqué l’ancien team manager d’Aprilia à Riccardo Gugliemetti de GPOne.com.

« Maintenant, avec cette évolution (NDLR : l’annonce de la signature de Pol Espargaro pour l’équipe Repsol Honda en 2021), c’est comme s’ils avaient dit à Álex Márquez qu’ils ne lui faisaient pas confiance. À mon avis, cette décision pourrait être un mauvais coup pour Marc, puisqu’il sera frappé, étant donné le fort attachement qu’il porte à son frère. Pour moi c’est une folie, puisque la HRC va à l’encontre de Marc et d’Alzamora. Tout cela est né de toute façon d’une idée d’Alberto Puig. »

Comment pensez-vous que Marc vit cette situation ?

« Je ne sais pas si Marc signerait encore ce contrat de quatre ans après ce qui s’est passé. Nous sommes vraiment dans un monde de fous ici, parce que ce ne sera pas un démarrage facile pour Honda. La stratégie de Puig face à Marquez est suicidaire.

On parle beaucoup d’Álex Márquez. Êtes-vous si sûr qu’il soit toujours sur Honda après ce qui s’est passé ?

« Et si Álex avait déjà signé un pré-contrat avec Pramac ? »

En fait, on en a déjà parlé pendant la saison dernière. Puis Ducati en a décidé autrement. Dans ce contexte, la gestion des pilotes a-t-elle été pire par Honda ou par Ducati?

« Je dirais Honda. Ducati a fait les bons choix, comme avec Stoner, Lorenzo ou Dovizioso, mais a fait ensuite les mauvais choix quand il a fallu se débarrasser d’eux. Je ne pense pas que Honda ait pris les meilleurs pilotes ces dernières années. »

Que va faire KTM ?

« Les portes s’ouvrent en grand pour Dovizioso ! Dans cette situation, Battistella* dispose d’un champ libre au cas où Pol s’en irait. KTM ne manque pas de budget. A part ça, si j’étais chez Ducati, je ferais tout ce que je peux pour garder Dovizioso, car c’est la seule solution possible : convaincre Dovi de rester. »

*Simone Battistella est le manager d’Andrea Dovizioso

Quel contrat pensez-vous que Ducati puisse offrir à Dovizioso ?

« Ducati fait toujours des contrats d’une durée d’un an avec une option pour une seconde saison supplémentaire à ses pilotes, à l’exception d’Andrea, qui doit nécessairement avoir un contrat de deux ans. Cela sera la seule solution à mon avis, car s’ils ne renouvellent pas, Andrea et Ducati sont fous. Si cela ne se produisait pas, Ducati devrait commencer à espérer que Iannone ne sera pas suspendu, ou sinon essayer de reprendre quelqu’un comme Lorenzo. »

Pensez-vous que Rossi puisse gagner le Championnat du Monde ?

« Non, contre Márquez, c’est impossible. Il peut certainement faire de bonnes courses, peut-être se battre pour des podiums ou une victoire, mais je ne pense pas qu’il puisse remporter le titre. Au total, s’il finit dans les cinq premiers à la fin du championnat, c’est qu’il a fait quelque chose de grand. De toute façon, pour l’instant, Rossi n’a encore rien signé pour 2021. C’est une question d’équipe, et Valentino attendra les premières courses de cette saison pour décider de ce qu’il fera. »

Pour Rossi, à quel point l’idée de retourner chez Aprilia pourrait-elle être intéressante ?

« Cette idée circule depuis longtemps. Entre autres choses, l’idée d’amener Rossi chez Aprilia est de Massimo Rivola et il n’y a pas de démenti à ce sujet. »

« Pensez-vous que Bagnaia soit en danger pour 2021 ?

« Oui, et je le dis avec regret. S’il ne fait pas mieux que l’année dernière, Ducati ne le reconfirmera pas. En 2019, il n’avait pas la moto officielle, c’était sa première année. Pour lui, cette saison est fondamentale et il devra se classer dans les huit premiers. »

Photos © Box Repsol et Repsol Media



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team