Aleix Espargaro s’est qualifié en Catalogne en pole position pour la quatrième fois en MotoGP en établissant un nouveau record du tour du tracé de Montmèlo, avec Assen/2014 alors sur Forward Yamaha, Catalunya/2015 avec Suzuki et Argentine/2022 avec Aprilia. Il aura pour objectif d’offrir à Aprilia un podium après cinq courses successives dans la catégorie reine, ce qui serait une première pour le constructeur.

Avec Aleix Espargaro en pole position, il s’agit de la deuxième pole position pour Aprilia depuis l’introduction du MotoGP en 2002 et la quatrième au total dans la catégorie reine avec Tetsuya Harada en Italie en 1999 et Jeremy McWilliams en Australie en 2000. Aprilia devient le cinquième constructeur à se qualifier en pole position en Catalogne MotoGP depuis 2002 avec Honda (9 pole positions), Yamaha (8), Ducati (2) et Suzuki (1).

Francesco Bagnaia s’est qualifié en deuxième position, ce qui est la quatrième fois cette année qu’il se qualifie en première ligne. Il tentera de remporter deux courses consécutives pour la première fois depuis Algarve et Valence l’année dernière.

Fabio Quartararo s’est qualifié en troisième position pour sa troisième première ligne de la saison avec l’Indonésie (pole) et l’Espagne (deuxième). Il a ensuite pris la deuxième place dans les deux courses. Il visera la victoire pour la deuxième fois cette année avec le Portugal. Il a gagné en MotoGP en Catalogne en 2020. Il s’agit de la 39e première ligne de Quartararo en MotoGP. Lors de ses 38 départs en première ligne, il a terminé sur le podium 21 fois, dont sept de ses neuf victoires en catégorie reine jusqu’à présent.

Johann Zarco s’est qualifié en quatrième position, c’est la septième fois en neuf courses de MotoGP cette année qu’il se qualifie dans le top six, bien qu’il soit parti de la neuvième place en France suite à une pénalité. Il aura pour objectif de gagner pour la première fois en MotoGP.

En pole le week-end dernier en Italie, le rookie Fabio Di Giannantonio s’est qualifié en cinquième position pour cette deuxième meilleure qualification. Jorge Martin s’est qualifié en sixième position, c’est la première fois qu’il se qualifie sur les deux premières lignes depuis les Amériques, plus tôt cette année, lorsqu’il était en pole position. Il tentera de monter sur le podium pour la deuxième fois depuis le début de l’année, comme en Argentine où il était en P2.

Alex Rins s’est qualifié en septième position en tant que meilleur pilote Suzuki, égalant son meilleur résultat de qualification de la saison depuis l’Argentine et les Amériques plus tôt cette année, quand il a terminé sur le podium à chaque fois. Après être passé par la Q1, Maverick Viñales s’est qualifié en huitième position, son deuxième meilleur résultat depuis qu’il a rejoint Aprilia après l’Argentine plus tôt cette année, où il s’était qualifié cinquième. Il tentera de monter sur le podium pour la première fois avec Aprilia.

Pol Espargaro s’est qualifié en 10ème position, ce qui est la cinquième fois qu’il se qualifie dans le top 10 cette année. Il tentera d’offrir à Honda son deuxième podium de la saison, après celui du Qatar où il avait terminé P3. Troisième du Championnat, Enea Bastianini s’est qualifié en 14ème position, ce qui constitue son deuxième plus mauvais résultat de la saison après le Portugal où il s’était qualifié en 18ème position.

Que va nous réserver cette course du Grand Prix de Catalogne, neuvième manche de la saison ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là.

Catalunya-Barcelona MotoGP™

2021

2022

FP1

1’40.378 Aleix Espargaró (Voir ici)

1’40.101 Álex Rins (Voir ici)
FP2

1’39.235 Johann Zarco (Voir ici)

1’39.402 Aleix Espargaró (Voir ici)
FP3

1’38.929 Franco Morbidelli (Voir ici)

1’38.771 Aleix Espargaró (Voir ici)
FP4

1’39.602 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’39.992 Aleix Espargaró (Voir ici)
Q1

1’39.153 Jack Miller (Voir ici)

1’39.216 Maverick Viñales (Voir ici)
Q2

1’38.853 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’38.742 Aleix Espargaró (Voir ici)
Warm up

1’39.783 Takaaki Nakagami (Voir ici)

1’40.135 Maverick Vinales (Voir ici)
Course

Oliveira, Zarco, Miller (Voir ici)

Fabio Quartararo
Record

1’38.853 Fabio Quartararo 2021 (Voir ici)

1’38.771 Aleix Espargaró (Voir ici)

Voici les images en direct…

30° dans l’air et 54° sur la piste sont promis aux protagonistes de cette neuvième manche du championnat. Paolo Ciabatti annonce que Johann Zarco sera reconduit chez Pramac Ducati en 2023.

Et c’est parti pour 23 tours ! Au premier virage, le leader est Aleix Espargaró devant Bagnaia et Quartararo. Zarco est sixième derrière Mir. C’est la catastrophe pour Bagnaia qui a chuté Rins et Nakagami sont aussi de l’accident. Quartararo passe ensuite en tête. C’est Nakagami  qui, en chutant a amené avec lui Bagnaia et Rins. Bradl chute avec la Honda. Deux RC213V sont déjà au tapis sur chute.

Après deux tours, Quartararo mène devant Martin et Aleix Espargaró. Ils sont tous en full medium devant Zarco en medium dur. Marini ferme le top 5. Mir mène me reste du peloton. Bastianini est neuvième. Quartararo a le meilleur tour en course, il compte déjà plus d’une seconde d’avance. Bezzecchi chute au virage 10 après 3 tours. Pendant ce temps , Rins décide d’aller au centre médical , ressent une douleur au poignet gauche et à la main droite. Son équipier Mir est en pleine attaque.

Après 5 tours, Quartararo mène la danse avec 2s3 d’avance sur Martin Aleix Espargaró et Zarco qui monte en puissance avec son pneu arrière dur. Bastianini chute au virage 5. Avec l’élimination de Bagnaia, c’est un coup dur pour Ducati dans la course au titre plotes. Di Giannantonio, son équipier tombe dans la foulée. Le team Pramac est le seul à défendre les chances de Ducati. Miller est seulement 13e, avec son contrat KTM officiel en poche.

Aleix Espargaró passe Martin pour le gain de la seconde place. Quartararo est à 3s4.

Zarco remonte. Chez Ducati, on est rouge… de colère : Davide Tardossi (Ducati) : « On attend de la direction de course qu’elle agisse contre Nakagami , au début de sa carrière on apprend que les courses ne se gagnent pas à la première course, tout au plus se perdent au premier virage ». Ducati demandera probablement une pénalité pour le pilote japonais.

Zarco (4e) se rapproche dangereusement de Martin (3e), un défi entre coéquipiers, à seulement 4 dixièmes. Fabio Quartararo a une avance abyssale en tête,  Aleix Espargaró est à quatre secondes une à 12 tours du but. L’officiel Yamaha est intouchable. à 10 tours de la fin, il porte son avance à près de 5s. Martin repasse Aleix Espargaró.

Quartararo fait une course à part , le Français a pris la tête dès le premier tour et compte désormais plus 5 secondes d’avance sur Jorge Martin et Aleix Espargaró. Le pilote Yamaha doit faire attention à l’usure des pneus, compte tenu de la chaleur à Barcelone. Il reste cinq tours…

Aleix Espargaró (3e) sort large dans les virages, Zarco (4e) s’approche , il ne reste plus que trois dixièmes de distance entre les deux. Le Français a un pneu arrière dur (il est le seul pilote à avoir cette option) , il pourrait en profiter pour pousser dans les derniers tours. Aleix Espargaró (3e) se rapproche de Martin (2e), il n’y a plus que 2 dixièmes d’écart entre les deux, le pilote Aprilia veut la deuxième position en Catalogne. Et il l’obtient !

Il reste trois tours en Catalogne et Aleix Espargaró se met à l’abri des deux Ducati Pramac qui vont en découdre pour la dernière marche sur le podium. Mais le dernier coup de théâtre arrive : Aleix Espargaró est au ralenti avec son Aprilia. Il est cinquième sous le drapeau à damier, qui salue Quartararo devant Martin et Zarco. Mir est quatrième devant Aleix Espargaró qui croyait que la course était finie un tour avant son terme…

MotoGP Catalogne Course : classement

Catalogne

Crédit classement motogp.com

Ce qui est arrivé à Aleix Espargaró est incroyable , du jamais vu dans le Championnat du Monde : alors qu’il restait encore un tour, il a commencé à saluer le public alors qu’il était en deuxième position. Au départ on pensait à une panne moteur, en réalité le pilote Aprilia pensait avoir terminé la course . Lorsqu’il repart, il réussit à se hisser à la 5e place, mais perd de gros points en termes de championnat du monde .

Aleix Espargaró est désespéré , il rentre dans le box avec les mains sur son casque, une erreur comme celle-ci est très grave à ce niveau, étant donné que le championnat est serré. Il y a aussi Carmelo Ezpeleta , le PDG de Dorna, pour consoler Aleix Espargaró dans le garage Aprilia.

 

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP