Article mis à jour jusqu’à la fin de la course

C’est le grand jour pour ce septième rendez-vous de la saison qui se déroulera du côté de Barcelone pour le Grand Prix de Catalogne. Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) s’élancera de sa cinquième pole d’affilée. Une régularité qui n’avait plus été constatée depuis Marc Márquez (Repsol Honda Team). Le natif de Cervera en avait enchaîné sept, entre les Grands Prix de Valence 2013 et d’Italie 2014. Le Français égale par ailleurs Wayne Rainey au nombre de qualifications dominées en catégorie reine (15).

Il faut également remonter à Jorge Lorenzo pour voir un représentant Yamaha accomplir un tel exploit, c’était en 2010. Voilà trois ans que la marque aux diapasons reste invaincue dans cet exercice en Catalogne. C’est la 10e pole réalisée par un de ses pilotes sur cette piste en catégorie reine, après celles de Franco Morbidelli en 2020 et de Fabio Quartararo en 2019.

Jack Miller (Ducati Lenovo Team) est deuxième et premier représentant Ducati de cette Q2, après être passé par les repêchages. La dernière fois qu’il avait fait aussi bien, c’était au Grand Prix de Valence 2020.

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing), hisse la première des quatre RC16 en quatrième position. Ce qui constitue le meilleur résultat de la firme autrichienne pour un samedi après-midi, depuis sa pole de Portimão la saison passée.

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), au guidon de la troisième M1, s’est vu crédité du sixième temps des qualifications. Il tentera à présent d’empocher son premier podium en MotoGP sur ce tracé.

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) ne faisait pas mieux que neuvième. À deux reprises, l’Italien avait déjà manqué de figurer sur une des deux premières lignes : au Portugal et en France.  Il s’y était classé deuxième et quatrième.

Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui est le pilote à avoir le plus brillé en Catalogne avec ses dix victoires, partira 11e. Ce sont ses meilleures qualifications depuis cette neuvième place du Mans. Mais la seule fois où il avait fait moins bien sur ce circuit, c’était en 2017. Il était 13e sur la grille.

Pol Espargaró (Repsol Honda Team), un des rescapés de la Q1, s’est qualifié 12e devant les autres Honda. Pour la deuxième année consécutive, il n’y a aucune RCV dans le Top 10 à ce stade du week-end. Marc Márquez (Repsol Honda Team) avait raté la Q2 pour la troisième fois, après les Grands Prix d’Italie 2015 et d’Espagne 2021. À Jerez, il avait dû s’élancer 14e.

Que va nous réserver cette épreuve sur l’exigeant tracé de Montemelo, connu pour être une torture pour les pneumatiques ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits connus jusque-là.

Catalunya-Barcelona MotoGP™

2020

2021 (Nouveau virage #10)

FP1

1’40.431 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’40.378 Aleix Espargaro (Voir ici)
FP2

1’39.789 Franco Morbidelli (Voir ici)

1’39.235 Johann Zarco (Voir ici)
FP3

1’39.418 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’38.929 Franco Morbidelli (Voir ici)
FP4

1’40.315 Maverick Vinales (Voir ici)

1’39.602 Fabio Quartararo (Voir ici)
Q1

1’39.399 Jack Miller (Voir ici)

1’39.153 Jack Miller (Voir ici)
Q2

1’38.798 Franco Morbidelli (Voir ici)

1’38.853 Fabio Quartararo (Voir ici)
Warm Up

1’40.139 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’39.783 Takaaki Nakagami (Voir ici)
Course

Quartararo, Mir, Rins (Voir ici)

Oliveira, Zarco, Miller
Record

1’38.680 Jorge Lorenzo 2018

1’38.853 Fabio Quartararo (Voir ici)

25° dans l’air et 39.1° sur la piste sous un ciel qui restera clément sont les conditions proposées aux pilotes pour cette septième manche du championnat du monde MotoGP. Et on est très heureux de revoir du public dans les gradins, même si les effectifs restent réduits en raison de la jauge sanitaire à respecter.

Voici la vidéo du moment présent…

Chute de Jorge Martin lors du tour mise en place sur la grille!

Tous les pilotes partiront en médium avant sauf Petrucci, Nakagami, Binder et Oliveira en dur. Arrière en médium pour Marini, Vinales, Bastianini, Nakagami, Salvadori, P et A. Espargaro et les deux frères Marquez, tous les autres en dur.

Les pilotes auront 24 tours à effectuer.

Jorge Martin s’élancera de la Pitlane.

MMarquez partira finalement en soft arrière à cause de la présence de nuages occasionnant une baisse de la température.

C’est parti et c’est Quartararo qui s’élance en tête devant Miller. Très vite, Miller et Oliveira prennent le meilleur sur Fabio. Mir, A.Espargaro complètent ce top5.

Zarco pointe au rang 6 et devant Oliveira fait les freins à Miller.

Mir et Aleix Espargaro prennent le meilleur sur Quartararo. Le français est maintenant 6e, il vient de se faire passer par Zarco très en verve. Marc Marquez , 8e il vient de se débarrasser de Binder, il a dans son champ de vision, Vinales. Il le passe dans la foulée.

Encore 21 tours et le top10 est le suivant: Oliveira, Miller, A.Espargaro, Mir, Quartararo, Marc Marquez, Zarco, Vinales, Binder et Bagnaia.

Chute de P.Espargaro dans le virage 5.

Devant Oliveira déroule avec 1/2s d’avance sur Miller. Marc Marquez, à la limite passe Aleix Espargaro, Zarco en profite et passe l’Espagnol, le pilote Pramac est 5e.

Chute de Petrucci dans le virage 5.

Quartararo passe Mir, il occupe maintenant le rang 2.

Pénalité pour Nakagami, limite de piste dépassée : long lap à effectuer.

Chute de Marc Marquez dans le virage 10

Top10 à 16 tours du finish : Oliveira, Quartararo, Mir, Miller, Zarco, A.Espargaro, Vinales, Binder, Bagnaia et Lecuona.

Quartararo pousse et revient peu à peu sur Oliveira. Duel entre Binder et Bagnaia pour le gain de la 7e position.

Fabio passe Oliveira. Encore 12 tours à couvrir.

Chute d’A.Espargaro.

Oliveira reprend la main sur Fabio à 11 tours du but.

Zarco prend l’ascendant sur Miller, il. est maintenant 4e.

Zarco tente de passer Mir à l’aspiration avec la puissance de la Ducati, mais en vain.

A 9 tours du but, Zarco finit par passer Mir, il occupe le rang 3. Devant Oliveira et Quartararo font la course en tête.

Mir se fait doubler par Miller, le champion du monde occupe le rang5

Derrière Rossi part à la faute et chute dans le virage 10.

Encore 7 tours, le top10 est le suivant: Oliveira, Quartararo, Zarco, Miller, Mir, Vinales, Bagnaia, Binder, Morbidelli et Bastianini. 

Chute de Lecuona dans le virage 13. Ce dernier était dans le top10

Zarco est à moins d’1s de Quartararo, il emmène dans son sillage Miller. Binder finit par se débarrasser de Bagnaia, le pilote KTM s’empare de la 7e position.

Zarco se présente comme l’homme fort de la fin de course, il double Fabio qui fait un écart, sa combinaison s’est ouverte, il a perdu sa plaque intérieur. Il est 2e. Il va tenter de revenir sur Oliveira qui est 9 dixièmes devant. Le Niçois roule avec la combinaison ouverte!

Zarco arrive dans la roue de Bagnaia. Quartararo, Miller et Mir complètent ce top5

3s de pénalité pour Quartararo pour avoir couper le virage 1 et 2.

Victoire de Oliveira devant Zarco et Miller. Quartararo termine 4e

Très belle prestation de  Zarco!

Et pour Miller!

            MotoGP Catalogne Barcelone Course : classement

 

Crédit classement : MotoGP.com

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira