De la Catalogne nous arrive cette première bonne nouvelle : opéré récemment du syndrome des loges, Fabio Quartararo devait, avant toute chose, passer sous les fourches caudines de la visite d’aptitude médicale. Un quitus sans qui rien n’est possible. Une démarche que l’on dit toujours être une formalité mais qui ne l’est jamais vraiment. Mais le feu vert a été donné au jeune Français qui peut maintenant totalement se concentrer sur son sujet…

« Maintenant, je dois juste passer le test médical » avait déclaré Fabio Quartararo en arrivant à Montmeló. Le pilote Petronas Yamaha a subi une opération mardi dernier, après avoir eu des problèmes avec son avant-bras droit lors de la course MotoGP en Italie. En conséquence, le Français de 20 ans – qui revendique deux départs en première ligne et deux tours plus rapides jusqu’à présent cette saison, devait passer un examen médical ce jeudi à Barcelone.

« Tout va bien jusqu’à présent avec le bras et je me sens bien » a déclaré Quartararo qui a de très bons souvenirs de la Catalogne, après avoir remporté sa seule victoire en Grand Prix à ce jour lors de la course Moto2 de l’année dernière. Il pointe douzième au championnat du monde, à seulement trois points du coéquipier Franco Morbidelli et compte une belle avance dans le classement des débutants de l’année.

« Barcelone est l’un de mes circuits préférés. Je suis impatient d’y aller avec ma MotoGP » a-t-il déclaré. « C’est une piste rapide et longue, c’est quelque chose que j’aime. Cela me rappelle de très bons souvenirs, car la saison dernière, j’y ai remporté ma première victoire au Championnat du monde. Je suis impatient de revenir et de faire une bonne course ».

On rappellera que le deuxième test officiel depuis le début de la saison aura lieu lundi sur le circuit de Barcelone. Quartararo s’était montré le plus rapide lors des précédents essais qui avaient eu lieu après la course à Jerez.



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team