Les jours s’égrènent, le début de saison approche, et on ne sait encore rien véritablement de la constitution du team Repsol Honda. Assurément, il y aura un débutant de choix en la personne de Pol Espargaró. Mais qui à ses côtés ? Le transfuge de KTM rêve de se mesurer à Marc Marquez avec la même moto. Hélas, il devra patienter pour cette partie de son défi. En attendant, il aura sans doute Stefan Bradl comme compagnon de route, à moins que Dovizioso fasse une apparition surprise…

L’heure tourne et Honda n’a encore rien décidé au sujet d’un Marc Marquez qui ne sera certainement pas en mesure de tenir sa place au lancé de la saison au Qatar le 28 mars prochain. La marque a deux solutions devant elle : jouer la sécurité avec la carte Stefan Bradl ou l’audace avec le recrutement de Dovizioso. Sur ce dilemme, le manager de l’Italien, Simone Battistella, commente : « il est logique que Honda réfléchisse très soigneusement au moment de ramener Marc. Il y a la peur de se tromper dans une situation aussi difficile. Le mois à venir sera décisif. Dans tous les cas, nous avons refusé toutes les offres pour un rôle de pilote d’essai afin de pouvoir faire autre chose, y compris un retour sur la grille du MotoGP ».

Alors pour éclairer le choix, il y aurait une solution : mettre Dovizioso sur la Honda RC213V lors des essais sur le circuit international de Losail du 6 au 7 mars et du 10 au 12 mars, ce qui permettrait à l’équipe et au pilote de déterminer leur position. « Je ne dirais pas” Non “pour apprendre à se connaître et tester les performances d’Andrea sur la moto. Après tout, nous parlons d’une moto gagnante et d’un pilote qui a toujours été très fort au Qatar ». Et en effet, Dovizioso a remporté les deux dernières courses au Qatar, chacune dans une confrontation contre Marc Marquez.

« Dovizioso est prêt si l’appel arrive »

Néanmoins, à l’énoncé de cette perspective à Losail, le même manger se veut très clair sur la mobilisation de son pilote : « je ne m’attends pas à ce que Honda commence la saison avec Dovi et le rejette ensuite au milieu de l’année. L’idée de commencer avec Pol Espargaró puis d’ajouter une troisième moto pour Marc n’est pas réalisable, comme Carmelo Ezpeleta l’a déjà clairement indiqué », dit Battistella, qui ajoute dans une interview à “Sky Italia“: « Andrea est prêt si l’appel arrive ».

Car Dovizioso ne farniente pas. Il s’entraine pour honorer un projet de motocross, qui a été mis en place avec le soutien du sponsor Red Bull… Alors, Dovi invité vedette des tests à Losail ? Il y a encore loin de la coupe aux lèvres et certains, comme Carlo Pernat, n’y croit pas. Sur GPOne, le chroniqueur a ainsi déclaré : « c’est pratiquement officiel que Stefan Bradl remplace Marc. Cela limite les chances de Dovizioso de reprendre le guidon. Je suppose que nous ne verrons plus Dovizioso courir cette année. Même Santi Hernandez, le chef d’équipe de Marc, a dit qu’il était satisfait de Stefan. Cela montre ce qui va vraiment se passer ». Et si Santi Hernandez s’était juste fait le relai de Marc Marquez ? …

Dovizioso patiente en faisant ce qu'il aime ...

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team