Chez Ducati, on fait le bilan des deux jours de test au Qatar qui marquaient l’entrée dans l’intersaison pour le MotoGP. Il reste encore trois jours sur le même tracé de Losail, qui commenceront dès demain, mercredi, pour fourbir ses armes avant de se lancer dans le combat de la saison 2021. Cela aura lieu aussi près de Doha, site qui accueillera les deux premières courses du calendrier. Paolo Ciabatti, le directeur sportif de Ducati, donne son sentiment après ce premier galop d’essai, et il est bon car ses pilotes ont été solides. Deux d’entre eux, notamment …

Paolo Ciabatti est un directeur sportif chez Ducati qui semble avoir retrouvé le sourire. Il faut croire que le départ de Dovizioso, et aussi celui de Petrucci, ont comme soulagé les hommes de Borgo Panigale. Ainsi, ce qui est d’abord noté par le responsable italien, c’est une nouvelle ambiance dans le box de l’usine : « Jack Miller et Pecco Bagnaia sont avec nous depuis quelques années, mais ce sont leurs débuts en tant que pilotes d’usine », commente ainsi Ciabatti sur Corsedimoto. « C’était agréable de les voir excités et très impliqués, ils ont apporté une bouffée d’énergie et de fraîcheur à toute l’équipe ».

Cela étant dit : « il n’est pas facile de tirer des conclusions avec ces conditions. Nous verrons dans les trois prochains jours des tests ». Mais Ciabatti est satisfait : « nous avons commencé avec le bon esprit ». Un abord qui semble aujourd’hui privilégié par Ducati, comme pour répondre aux propos de Dovizioso qui ont donc sensibilisé, sinon blessé, à Borgo Panigale. Une démarche qui avait été initiée lors du rassemblement des six pilotes à Jerez pour des tours de piste en Panigale V4S.

Ducati ravi de la vélocité de Johann Zarco

Parmi ce groupe, il y a aussi un Johann Zarco qui est monté en grade en passant d’Avintia à Pramac et de la GP19 à la GP21. Ciabatti est aussi content du Français : « Zarco s’est avéré être l’un des pilotes les plus rapides » se réjouit-il à propos l’ancien double champion de Moto2. « Le passage à la machine d’usine lui a certainement donné la tranquillité d’esprit et la conviction ».

Actuellement chez Ducati, la feuille des temps des deux jours d’essai vécus au Qatar a livré le nom de deux leaders : Miller et Zarco. Bagnaia est en retrait, puis il y a les trois rookies : « Martín a également bien commencé », a déclaré Ciabatti. « Quelques dommages sur sa moto dus à des chutes, mais lui aussi a le bon esprit, il écoute beaucoup et comprend tout de suite ».

Il termine sur les deux pilotes d’Esponsorama Racing, venus du Moto2, que sont Bastianini et Marini. « Enea est tombé le premier jour sans conséquences particulières. Luca, quant à lui, est toujours à la recherche de la bonne ergonomie : il est très grand, nous étudions donc des solutions pour qu’il se sente plus à l’aise. Les deux prennent les bonnes mesures, nos ingénieurs qui les suivent sont très satisfaits ».

Ciabatti termine : « pour l’instant tout est positif, voyons ce que les trois prochains jours de tests nous diront ». Avec cet impératif : si le pilote Ducati n’est pas devant, au moins doit-il garder son « bon esprit » et sa « fraicheur ». Une spontanéité qui semble aussi être une consigne.

Ducati est contente de sa nouvelle organisation.

MotoGP Ducati : chronos

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller, Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Pramac Racing