Chez Ducati, rien n’est jamais simple lorsque l’on passe ce cap de la saison MotoGP marquée par le Grand Prix d’Italie. L’an passé, c’est Jorge Lorenzo qui avait bouleversé la donne en se mettant à gagner sur la Desmosedici alors que, en haut lieu, l’idée de son départ avait déjà été validée. Cette fois, la vision se floute au sujet du successeur de Por Fuera, soit Danilo Petrucci qui devait éviter tout doute sur la nouvelle cohésion du team officiel de Borgo Panigale. Mais il y a eu cette course au Mugello, remportée par Petrux qui a pris ses responsabilités dans le dernier tour en bousculant son leader désigné pour mieux filer vers un retentissant succès… devant Marc Márquez, pas mécontent de finir devant Dovi…

On connaît ce scénario, et on attend la suite. Marc Márquez y voit comme une fissure à agrandir dans l’édifice de la maison rouge. Et son idée n’est pas saugrenue lorsque l’on écoute les derniers propos de Dovizioso sur Sky Sport. A la question de savoir si Petrucci est aujourd’hui davantage un allié ou un nouvel adversaire au championnat, il a répondu : « ben, je ne sais pas, et nous le saurons bientôt. Je pense que Danilo a beaucoup de potentiel, je l’avais déjà vu l’année dernière et c’est pourquoi j’ai décidé de l’aider ».

Le pilote Ducati a ensuite poursuivi : « je savais qu’il pouvait jouer pour la victoire. Je voulais un coéquipier compétitif et avec qui on peut travailler ensemble. Nous avons ce genre de relation. Nous pouvons parler et donner des conseils, nous avons différents styles de pilotage, et travailler ensemble le week-end est qu’une valeur ajoutée ».

Certes, mais ce n’est visiblement pas sans risque. La camaraderie, la loyauté sont des valeurs difficiles à décliner entre des coéquipiers qui ont le même objectif avec la même moto : gagner. Et il sous le drapeau à damier, il n’y a toujours qu’un seul vainqueur. Alors il faudra s’en remettre à la seule volonté de Petrucci, ce dernier veut rassurer avant le Grand Prix de Catalogne qui aura lieu le week-end prochain : « maintenant, tout ce qui compte est de prendre des points à Marquez. Chez Ducati, la hiérarchie n’a pas changé, je devais gagner une course pour la satisfaction personnelle, mais l’équipe a un objectif plus ambitieux : atteindre le titre et nous devrons tout faire pour atteindre cet objectif ».

Dont acte, mais comme le souligne Marc Márquez, il faudra que Dovizioso montre avec un peu plus d’évidence sur la piste qu’il est supérieur à Petrucci. Car si DesmoDovi est dans une meilleure position au championnat que l’an passé, c’est d’abord grâce à sa régularité et à l’abandon de l’officiel Honda à Austin. Par rapport à 2018, la situation des duellistes pour le titre est celle-ci au regard des points :  Márquez 115/95 (+20) et Dovizioso 103/66 (+37).



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team