Discret, il n’en avait pas fait la publicité, mais ce soir Fabio Quartararo a eu l’honneur d’être invité dans Canal Sports Club, le magazine sportif de Canal+.

Évidemment, plus que de raconter sa mésaventure survenue à Jerez de weekend dernier lors du Grand Prix d’Espagne, le pilote français a été convié à donner en visioconférence des nouvelles de sa santé, suite à l’opération qu’il a subie mardi dernier.

À cet égard, El Diablo est apparu non seulement souriant mais aussi très confiant. L’officiel Yamaha ne sait pas encore s’il sera à 100 % dans une semaine, mais pense que la motivation supplémentaire du Grand Prix de France lui permettra d’y défendre ses chances. Mieux, Fabio Quartararo a appris du passé et se sent aujourd’hui plus fort pour se battre pour le titre mondial.

Au total, ce ne sont pas moins de cinq minutes, à une heure de grande écoute, qui ont été consacrées au numéro 20 par le groupe Canal+.

Extraits…

Fabio Quartararo : « Bonjour à tous ! Ça va. Ça va de mieux en mieux. Je vois une bonne amélioration et j’espère vraiment arriver à 100 % pour la prochaine course. Pour l’instant, je me sens bien. »

« C’était vraiment horrible quand on sait qu’on peut gagner la course et qu’on n’a plus de force : On ne peut rien faire et malheureusement ce n’est pas un problème technique sur la moto, c’est simplement physique. J’espère vraiment que je ne vais plus en entendre parler et pouvoir continuer sur une bonne lancée. »

« On a bien pensé avant de se faire opérer, et le chirurgien m’a dit que c’était la meilleure des solutions. Il m’a dit qu’il ne savait pas comment je faisais pour piloter avant cette deuxième opération : quand il m’a opéré, il a bien vu que le muscle était totalement sorti et qu’il y avait un sacré problème. »

«  (Pour le Grand prix de France) j’aimerais dire que je serai à 100 %, mais bien qu’on ait qu’un Grand prix de France dans l’année et quand on y est, même si je ne suis pas à 100 % physiquement, j’y serai mentalement à 100% grâce à la présence de quelques fans. »

« Ce qui est sûr, c’est que je suis motivé et je suis prêt pour me battre pour mon Grand Prix de France ! »

« J’ai appris énormément ! C’est un de mes points forts. Cette année, je me sens de plus en plus fort. Si j’avais eu ce problème là l’année dernière, j’aurais pensé pendant des jours et des jours, mais là, j’ai eu ce problème mais je sais que j’aurais pu gagner la course. Il reste encore 14 courses, donc je suis prêt. »

Crédit : Canal+



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP