La saison 2020 de MotoGP s’annonce passionnante. En effet, pratiquement tous les protagonistes, des pilotes aux constructeurs, n’auront pas le droit à l’erreur. Ils devront faire face à des échéances incontournables pour la suite de leur implication dans la catégorie. Côté marques en lice, il y a Aprilia qui voudra relancer son projet RS-GP en repartant presque de zéro. Fausto Gresini, qui accueille dans sa structure les hommes de Noale, explique les enjeux, insistant sur le fait que l’échec n’est plus envisageable…

Aprilia en MotoGP, c’est une implication qui doit aboutir en cette saison 2020. Un véritable défi car la moto sera totalement repensée tandis qu’un des pilotes titulaires, Andrea Iannone, n’est pour l’instant plus mobilisable à cause d’une affaire de dopage. Si bien que le bond en avant tant attendu relève pour l’instant du grand saut dans l’inconnue. Il faudra donc avoir les nerfs solides et l’esprit clair pour garder le cap et se montrer à son meilleur avantage…

Fausto Gresini est de cette partie et il explique ainsi ce qui attend les hommes de Noale : « je pense que 2020 sera l’année de vérité pour Aprilia. L’année dernière, Massimo Rivola est arrivé, et c’était positif. On voit que tout le groupe croit au projet et que des investissements importants ont été faits.  De toute évidence, il n’y a pas d’interrupteur marche/arrêt, vous ne pouvez pas simplement allumer la lumière, il faut du temps pour obtenir certains résultats. »

 

 

« Tout le monde attend beaucoup de la nouvelle moto. Les cinq années que nous avons courues en MotoGP nous ont aidés à acquérir de l’expérience, nous ont permis de comprendre notre niveau et ce qui nous manquait » développe l’Italien. « La nouvelle RS-GP arrive au bon moment et elle est le résultat de cette expérience. Elle sera très différente à bien des égards. Du point de vue du moteur, avec un angle en V des cylindres différent, il aura un volant externe et ce sera une moto plus étroite. Avec l’arrivée de Rivola, Romano Albesiano a pu se concentrer davantage sur le projet et, comme je l’ai dit, ce sera une année très importante. »

Importante pour Aprilia, mais aussi le team Gresini… « Aprilia est responsable de la moto, je m’occupe de la gestion, donc on parle de logistique, de mécanique, d’hospitalité, on peut appeler ça la coque. Cela permet à Aprilia de se concentrer davantage sur le projet MotoGP » termine Fausto sur GPOne. « Le contrat de l’équipe Gresini avec Aprilia expirera fin 2021, car il est prévu qu’en 2022, ils seront en MotoGP avec leur propre équipe. Je pourrais continuer avec eux en tant qu’équipe satellite, comme cela arrive avec d’autres constructeurs, ou je pourrais prendre un autre chemin. Nous devons encore nous asseoir et en parler… » Sur la base des résultats 2020 ?

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini