C’était à l’occasion de son troisième Grand Prix disputée en catégorie Moto3 à Valence que l’Australien a réussi à remporter une superbe victoire sur le Circuit Ricardo Tormo devant Isaac Viñales et Álex Rins.

Il pilotait alors pour l’équipe Red Bull KTM Ajo et devait céder à l’occasion de ce dernier Grand Prix de l’année le titre mondial pour 2 points (278 à 276) à Álex Rins qui pilotait alors un Honda pour le team Estrella Galicia 0,0. Finalement, Miller faisait une bonne opération car Honda le recrutait directement pour passer en MotoGP, lui évitant d’avoir à passer par la catégorie Moto2.

L’Australien développait sa carrière en passant de Honda à Ducati, avec au passage ce palmarès sur le Circuit Ricardo Tormo :

Les résultats en Championnat du Monde de Jack à Valence :

2018 (MotoGP) : qualifié 10ème, n’a pas terminé

2017 (MotoGP) : qualifié 12ème, a terminé 7ème

2016 (MotoGP) : qualifié 15ème, 15ème à l’arrivée

2015 (MotoGP) : qualifié 20ème, 21ème à l’arrivée

2014 (Moto3) : qualifié 2ème, vainqueur

2013 (Moto3) : qualifié 5ème, n’a pas terminé

2012 (Moto3) : qualifié 25ème, n’a pas terminé

2011 (125 cc) : qualifié 12ème, n’a pas terminé

Jack est assez satisfait dans l’ensemble de son année : « Pour ma première saison sur une Ducati usine, je suis monté quatre fois sur le podium pour Pramac Ducati, et j’arrive à la dernière course de la saison à Valence ce week-end bien installé dans le top 10 du classement en huitième position avec 149 points. »

« Si Valentino Rossi (17 points d’avance en septième position au classement général) et Fabio Quartararo (23 points d’avance en sixième position) semblent être un peu trop loin pour moi, classé huitième la dernière fois en Malaisie, il y a encore beaucoup à faire ce week-end sur ce circuit qui attire généralement une des plus grandes foules de la saison et qui offre une ambiance fantastique grâce à ses tribunes amphithéâtre. »

« L’an dernier, la finale de la saison a été truffée de pluie le jour de la course, et les conditions chaotiques m’ont fait reculer en 19e position à partir de la 10e place sur la grille au départ. Je suis ensuite remonté à la sixième place en seulement quatre tours, puis suis tombé dans le Virage 3 dans une course qui a finalement connu le drapeau rouge. »

« Je m’étais assuré une victoire lors de mon dernier départ en Moto3 en 2014 à Valence, tandis que son meilleur résultat en MotoGP est arrivé il y a deux ans quand j’ai terminé septième lors de ma dernière course pour le team Marc VDS MotoGP sur une Honda. »

« Après 27 tours dimanche, l’attention se portera immédiatement sur 2020 avant une pause bien méritée. Je reprendrai la piste à Valence pour un test de deux jours la semaine prochaine (19 et 20 novembre) avant de terminer les tests avec un autre de deux jours à Jerez les 25 et 26 novembre. »

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Marc MÁRQUEZ–Honda 395 points

2 Andrea DOVIZIOSO–Ducati 256

3 Maverick VIÑALES–Yamaha 201

4 Álex RINS–Suzuki 194

5 Danilo PETRUCCI–Ducati 176

6 Fabio QUARTARARO–Yamaha 172

7 Valentino ROSSI–Yamaha 166

8 Jack MILLER–Ducati 149

9 Cal CRUTCHLOW–Honda 133

10 Franco MORBIDELLI–Yamaha 115

11 Pol ESPARGARÓ–KTM 94

12 Joan MIR–Suzuki 83

13 Takaaki NAKAGAMI–Honda 74

14 Aleix ESPARGARÓ–Aprilia 56

15 Francesco BAGNAIA–Ducati 54

16 Andrea IANNONE–Aprilia 43

17 Miguel OLIVEIRA–KTM 33

18 Johann ZARCO–Honda 30

19 Jorge LORENZO–Honda 25

20 Tito RABAT–Ducati 18

21 Stefan BRADL–Honda 16

22 Michele PIRRO–Ducati 9

23 Hafizh SYAHRIN–KTM 8

24 Sylvain GUINTOLI–Suzuki 7

25 Karel ABRAHAM–Ducati 7

26 Mika KALLIO–KTM 3

27 Bradley SMITH–Aprilia 0

Jack Miller en Moto3

Jack Miller sur la Honda LCR

Jack Miller sur la Honda Marc VDS

Vidéo : Une superbe visite :

Photos © Pramac Racing et motogp.com / Dorna

Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams :