Le Grand Prix de Valence qui marquait le dernier rendez-vous de la saison 2019 n’a pas été avare en rumeurs et autres bruits de couloirs. Une agitation provoquée par un Jorge Lorenzo annonçant sa retraite qui a mis en exergue le dossier d’un Johann Zarco à la recherche d’un guidon pour 2020. Mais l’association des deux destins ne s’est pas faite puisque c’est celui d’Álex Márquez qui a finalement été scellé aux côtés de celui de son prestigieux frère. L’attention s’est alors portée sur Ducati qui a, qui plus est, ses propres interrogations sur ses pilotes…

Des interrogations que le meeting de Valence a exacerbées. Une nouvelle fois, en effet, Jack Miler s’est montré plus à son avantage que les pilotes officiels dans le clan Ducati. Tenant tête à Dovizioso, l’Australien a enterré Petrucci qui a fini sa prestation à terre pour un bilan final qui ne le met même plus dans le top 5 au classement général. Par ailleurs, son abandon a offert le titre par équipe à Honda Repsol…

Il n’en a pas fallu plus pour que l’idée d’un Jack Miller titularisé rapidement comme équipier de Dovizioso ne fasse son chemin. Quant à Petrucci, les oubliettes lui seraient promises. Un scénario qui, cependant, s’est brisé sur les récifs des acteurs de chez Pramac. C’est le patron du team satellite Campinoti qui a mis lui-même le holà : « Jack fera aussi partie de mon équipe en 2020. Ne vous inquiétez pas », a déclaré l’intéressé.

Quant à Jack Miller, il est bon prince : « nous devons nous souvenir du Mugello. Petrucci a remporté la course là-bas en 2019. Il a fait un travail parfait là-bas. Il traverse une période difficile, mais je suis sûr qu’il se battra pour revenir au sommet. De nombreuses rumeurs ont couru. Je m’en fiche. Je ne veux pas prendre la place d’un autre pilote chez Ducati. »

Pendant ce temps, Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna, a promis à Johann Zarco et à son soutien Claude Michy, de travailler sur une solution pour lui trouver une place en MotoGP. Chez Ducati on est attentif au sort du Français tandis que la réflexion suit son cours sur un team Avintia au standing rehaussé.



Tous les articles sur les Pilotes : Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Alma Pramac