En arrivant à Jerez pour y disputer son second Grand Prix en une semaine, Pol Espargaró était gonflé à bloc. Le Grand Prix d’Espagne avait été prometteur avec une sixième place très proche du podium final. Ce dernier était donc secrètement visé pour ce Grand Prix d’Andalousie. Mais en fait, il n’en a jamais été question. Cependant, à l’heure des bilans, voilà l’officiel KTM est dans le top 5 au classement général provisoire…

Après des séances d’essais enthousiasmantes, on attendait beaucoup des KTM dans cette course andalouse. Hélas, dès le départ, tout a tourné au vinaigre pour les hommes de Mattighofen. Le scénario de rêve espéré s’est envolé, et il a fallu remettre la tête dans le guidon pour aller chercher des points. Ce dont Pol Espargaró s’est parfaitement acquitté…

Celui qui rejoindra le team Repsol Honda en 2021 pour y retrouver Marc Marquez a ainsi commenté son chaud dimanche à Jerez : « ce n’était certainement pas notre meilleure course. Le début a été un désastre car je devais partir de la 12e position. La semaine dernière, j’ai terminé sixième, tout était plus facile. Au début, j’ai eu une petite bagarre avec Petrucci. J’ai failli tomber parce que j’ai heurté sa roue arrière une fois, c’était ma faute et j’ai perdu deux positions ».

« Ce n’était pas la même course que la semaine dernière »

« Ensuite, je me suis battu avec Johann Zarco et mon frère pour reprendre les deux positions. Donc, au début, j’ai perdu la connexion avec ceux qui étaient devant. Je ne suis généralement pas particulièrement fort dans des conditions aussi chaudes. J’ai bien fait la semaine dernière, mais aujourd’hui j’ai beaucoup souffert. Après 12, 13 ou 14 tours, j’étais complètement mort. Il s’est passé beaucoup de choses et ce n’était pas la même course que la semaine dernière ».

« Pour nous, ces deux courses à Jerez ont été sans aucun doute les deux plus difficiles de cette saison. La moto affiche de grandes performances, ce qui est indiscutable » analyse Pol Espargaró. Avec la sixième place prise la semaine dernière et la septième place ce week-end, Espargaró est quatrième au classement général à égalité avec Takaaki Nakagami

« Si on nous avait dit il y a quelques mois que nous serions quatrième au championnat pilotes et cinquième du championnat des constructeurs, nous ne l’aurions pas cru, mais maintenant nous avons trois Grand Prix avec Brno et Spielberg qui nous conviennent mieux. Donc ça a l’air bien. Bien que nous nous attendions à un peu plus en Andalousie, finalement, seuls les points au championnat comptent. L’équipe et moi avons fait du bon travail ici pendant les deux week-ends », conclut l’officiel KTM.

MotoGP Jerez 2 J3 : classement de la course

 




Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP