Ce n’est rien de dire que Johann Zarco a été particulièrement malmené lors de cette première partie de saison en MotoGP. A présent officiel KTM, le Français a du mal à se faire à une RC16 qui ne semble vouloir se donner qu’à son équipier Pol Espargaró. La trêve estivale est mise à profit par le Cannois de maintenant 29 ans pour se reconstruire. Pour le manager de l’équipe autrichienne, Mike Leitner, c‘est d’abord la confiance qui doit être restaurée.    

Les crises, l’arrivée de Jean Michel Bayle, certaines évolutions n’y ont rien fait : Depuis six mois, Johann Zarco ne trouve pas sa voie à Mattighofen. Son top 10 en Catalogne favorisée par les circonstances de course aurait pu lui mettre du baume au cœur. Mais Assen a suivi avec un abandon prématuré puis le Sachsenring qui s’est soldé par une chute.

Une moto physique qui le désarçonne sans prévenir dès qu’il essaie de performer avec, voilà le calvaire du double Champion du Monde de Moto2. Et de solutions, il n’y en a pas : « je ne sais pas » admet le tricolore. « Si je le savais, nous n’aurions pas ce problème, je ne suis pas un technicien, je suis un pilote et je suis ici pour donner mon avis, mais en six mois, nous n’avons pas réussi à trouver quelque chose qui puisse m’aider ». L’équipe et le pilote ont essayé de s’adapter, mais sans succès.

Quand on lui a demandé s’il avait suffisamment changé son style de pilotage, Johann Zarco a répondu : « il est trop tôt pour le dire, je dois suivre le style de Pol, mais je ne réussis pas encore. C’est difficile lors d’un week-end de course, parce que nous avons la pression des séances, nous n’en avons pas le temps, il nous aurait peut-être fallu une année de formation pour pouvoir bien nous adapter. Je ne baisserai pas les bras, même si nous ne trouvons pas de solution, je continuerai à faire mon travail et à faire de mon mieux ».

De son côté, Mike Leitner commente : « nous continuons d’essayer de rendre la moto plus maniable pour lui et, bien sûr, il tente de tirer le meilleur parti de sa moto actuelle » a déclaré l’Autrichien dans une interview accordée à Motorsport-total.com. « Pol doit également améliorer la moto. On dirait toujours que seul Johann a des problèmes, mais Pol pourrait aller plus vite si nous avions une moto plus évoluée, c’est très clair ».

« En résumé, Johann confirme également les propos de Pol. Bien sûr, il est un peu plus expérimenté et sait comment gérer certaines choses » explique Leitner. « Avec les commentaires des pilotes d’essais Mika Kallio et Dani Pedrosa, vous avez une assez bonne idée de l’endroit où il faut travailler sur la RC16 ».

« Nous connaissons assez bien les points faibles de notre moto, mais également les points forts. Nous devons simplement comprendre comment garder les plus forts et améliorer les plus faibles ». Par ailleurs, Leitner fait remarquer ceci… « Il est très clair que cette situation existe également chez d’autres constructeurs. Le fait que les deux pilotes ne soient pas au même niveau n’est pas un problème de KTM. Les fabricants japonais constatent également de très grandes différences ». Une allusion à Honda non feinte.

Il donne également une piste sur ce qui manque à Zarco pour pouvoir passer le cap. « Il s’agit toujours de la confiance qu’il doit acquérir avec beaucoup d’effort, puis comprendre la zone frontalière dans laquelle il peut évoluer » analyse Leitner qui termine. « Il a toujours du mal avec ça ».



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP