Avant le lancement de la saison, et dès le confinement, Honda était persuadé d’avoir assuré son règne en MotoGP jusqu’en 2024. C’est justement jusqu’à cette échéance que le constructeur de Tokyo venait de s’attribuer les services de celui qui lui ramène le titre mondial depuis 2013, millésime 2015 excepté. Un plan parfait. Certes, mais fragile. Car il est bien connu que lorsqu’un seul être vous manque tout peut être dépeuplé. Marc Marquez s’est blessé, a voulu revenir trop vite et s’est fait une seconde fois opéré, laissant les troupes HRC désœuvrées, avec sa RC213V au point mort. Pendant ce temps, le second couteau bien utile Cal Crutchlow a déjà reçu son bon de sorti…

Chez Honda, a-t-on manqué de clairvoyance en misant tout sur Marc Marquez ? Il faut dire que le talent de l’octuple Champion du Monde a tendance à aveugler. En pleine possession de ses moyens, il est éblouissant, et sa remontée lors de Jerez 1 a montré à quel point il dominait son sujet, ses adversaires… Mais pas lui-même…

Marc Marquez, c’est le panache personnifié. Mais il mène aussi sa guerre et Honda a pris le parti de laisser ce pur-sang la bride sur le cou. Cette fois, il a tiré sur la corde, et le voilà sur la touche. A un moment où la RC213V aurait bien besoin de lui. Car le nouvel opus a montré à ce point ses faiblesses que l’on est reparti sur la base de 2019. L’intention était de la faire évoluer vite. Mais Marc Marquez n’est plus là, tandis que Cal Crutchlow partira à la fin de cette année.

La compétitivité de Honda pour cette saison MotoGP 2020 reste donc un point d’interrogation pour le moment. Les blessures subies par Marc Marquez et Cal Crutchlow ont permis à Honda de ne récolter que 19 points pour le championnat du monde des constructeurs à Jerez. Marc Marquez était l’homme le plus rapide en piste à Jerez 1, mais la RC213V reste difficile à piloter.

“Ma moto est très similaire à celle de 2019”

Les ingénieurs avaient évolué dans la mauvaise direction l’hiver dernier. Ce n’est que le sixième et dernier jour d’essais en février que l’aérodynamique a été identifiée comme une cause de problèmes. Le développement a été effectué pendant le confinement imposé par le Coronavirus, mais aucune nouvelle mise à jour aérodynamique n’a encore été apportée à Jerez.

Nous utilisons le package aérodynamique 2019 car les règles ont changé“, a confirmé Marquez à Jerez. “Vous devez utiliser la même aérodynamique en 2020 et 2021 et vous n’avez qu’un seul joker. Nous ne voulions pas prendre de risque et homologuer un package aérodynamique que nous ne connaissons pas. Honda travaille dans ce domaine mais nous devons être sûrs avant d’homologuer“, déclare Marquez.

Outre le moteur évolué, Honda s’appuie sur de nombreux composants de 2019 pour le châssis, le bras oscillant et l’aérodynamique. En principe, les Japonais n’ont pas fait de progrès décisifs depuis la saison 2019.

“Ma moto est très similaire à celle de 2019”, confirme Crutchlow. “Il y a de petites améliorations à l’électronique et au moteur, mais tout le reste est plus ou moins pareil. D’une part, c’est bien parce que nous avons un sentiment similaire. D’un autre côté, j’aurais aimé plus d’innovations.”

Le développement du moteur est gelé jusqu’à la fin de 2021. L’aérodynamique peut avoir une mise à jour par pilote d’ici la fin de 2021. Dans les autres domaines mécaniques, les ingénieurs peuvent travailler. Avant les deux week-ends de Jerez, Marquez a souligné que Honda devait travailler dans la zone du châssis et du bras oscillant. Honda avait également de nouvelles pièces dans ses bagages qu’ils voulaient essayer le deuxième week-end à Jerez. La blessure de Marquez a contrecarré ce plan…

Côté résultat, Nakagami a montré de belles dispositions lors de Jerez 2. Mais sa moto est un modèle a priori encore moins évolué que ceux de Marc Marquez et de Cal Crutchlow. En plus de subir les affres d’une saison 2020 compliquée, Honda prend peut-être à présent un retard technique qui coûterait cher pour les prochaines années.

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team