Il s’appelle Giuseppe Porcellini, il exerce à Modène et il s’est occupé d’un Andrea Dovizioso à la clavicule cassée suite à une chute lors d’une compétition de motocross. Il s’est occupé de son patient avec à l’esprit l’échéance d’un premier Grand Prix à Jerez le 19 juillet. Est-ce possible qu’il y réponde présent sur sa surpuissante et exigeante Ducati ? Le docteur affirme que pour le commun des mortels, ce serait une gageure. Mais pas pour un pilote MotoGP…   

Après son accident de course en motocross qui lui a rectifié la clavicule, Andrea Dovizioso est passé sous le bistouri du docteur Giuseppe Porcellini de la clinique de Modène. Quel est le diagnostic de l’homme de l’art ? Des propos qui vont intéresser non seulement le patient, mais aussi Ducati, à l’approche du premier Grand Prix de la saison à Jerez

Sur “Sky Sport”, le professeur Porcellini à la fin de l’opération a déclaré : « le patient est venu ici avec une fracture de la clavicule, du sein externe, donc un peu plus compliquée. Nous avons essayé de la réduire en insérant une plaque pour la stabiliser et maintenant nous allons commencer par un travail rapide pour le remettre sur la moto ».

“Les motards ont toujours quelque chose en plus”

« Du point de vue clinique, il est dans des conditions optimales. Nous avons déjà convenu avec Fabrizio Borra, son kinésithérapeute, d’un cycle entier visant à le ramener au meilleur de la forme. L’autre fois, il est revenu en selle en 21 jours. La médecine n’est pas une science exacte. D’un point de vue musculaire, il devrait le faire, car les motards ont toujours quelque chose de plus, donc je pense qu’il va le faire ». Le défi a commencé…



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team