Andrea Dovizioso avait persuadé son employeur Ducati que la participation à cette course officielle de motocross lui ferait le plus grand bien dans sa préparation en vue de la saison 2020. Qui sera lancée le 19 juillet à Jerez. Mais il est revenu de son escapade avec une clavicule endommagée, qui a été opérée afin d’y poser une plaque qui favorisera la convalescence. Celui qui n’a encore rien signé pour 2021 raconte sa mésaventure…

A trois semaines du lancement des hostilités à Jerez, Ducati se retrouve avec son pilote de pointe blessé. Un accident survenu non pas lors d’un banal entraînement, mais au cours d’une compétition de motocross. Le constructeur avait autorisé Andrea Dovizioso à la faire, malgré les risques encourus. Et qu’il faut maintenant assumer.

En Émilie-Romagne, sur la piste de Monte Coralli, Andrea Dovizioso s’était qualifié à une prometteuse 6ème place le matin. Dans la première manche Dovi avait effectué un excellent départ le plaçant à la 2ème position. Mais la cadence élevée et les difficultés de la piste en milieu de course le faisaient reculer à la 9ème place. C’est en voulant remonter qu’il a subi une violente chute.

Le triple vice-champion du monde raconte sur La Gazzetta dello Sport: « j’ai atterri après un saut et l’arrière est parti sur la surface brillante du sol avant que l’avant ne se coince. J’ai fait un highside et j’ai atterri sur l’épaule. La première pensée a été que l’omoplate s’était cassée, puis j’ai commencé à me sentir mal au niveau de la clavicule. Il ajoute : « le rythme des meilleurs pilotes était nettement plus rapide que le mien ».

Dovizioso a aussi reçu un coup sur la tête : « pendant les premières secondes, j’ai tout vu flou ». Depuis, les discours se veulent rassurant, parlant d’une blessure nette qui aurait pu se traiter sans chirurgie. Mais celle-ci s’est imposée pour accélérer la convalescence, afin que l’officiel Ducati puisse tenir son rang à Jerez. Reste à savoir si la plaque posée à cet effet résistera aux violentes contraintes qui lui seront imposées par le pilote à la limite d’une MotoGP physique comme la Desmosedici…

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team