Avec un top 10 composé de quatre Yamaha aux quatre premières places, mais aussi de quatre Ducati et deux Suzuki, les grands perdants des qualifications se nomment Honda et KTM malgré une belle prestation des machines autrichiennes vendredi après-midi.

Au sein du clan d’Iwata, Maverick Viñales a frappé fort hier en Q2, reléguant le reste de ses collègues à plus de 3 dixièmes pour s’emparer du record du circuit.

Ce warmup de 20 minutes sera donc la dernière occasion pour chacun de peaufiner des petits détails afin de tenter de mettre à mal cette hiérarchie lors de la course…

Le soleil de Misano est bien présent au rendez-vous, engendrant 25° et 22° au sol, ce qui n’est pas le cas de Cal Crutchlow, contraint de regarder la séance en spectateur puisque déclaré inapte à cause des suites de son opération du syndrome des loges.

A l’inverse, on ne peut pas ne pas remarquer Claudio Domenicali, le patron de Ducati, dans le box de Johann Zarco

Misano1 MotoGP™

2019

2020

FP1

1’33.153 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’32.198 Maverick Viñales (Voir ici)
FP2

1’32.775 Maverick Viñales (Voir ici)

1’32.189 Fabio Quartararo (Voir ici)
FP3

1’32.081 Fabio Quartararo (Voir ici)

1’31.861 Valentino Rossi (Voir ici)
FP4

1’33.265 Marc Márquez (Voir ici)

1’32.404 Fabio Quartararo (Voir ici)
Q1

1’33.147 Johann Zarco (Voir ici)

1’32.064 Pol Espargaró (Voir ici)
Q2

1’32.265 Maverick Viñales (Voir ici)

1’31.411 Maverick Viñales (Voir ici)
Warmup

1’33.409 Marc Márquez (Voir ici)

1’32.781 Takaaki Nakagami (Voir ici)
Course

Márquez, Quartararo, Viñales (Voir ici)

Record

1’31.629 Jorge Lorenzo (2018)

1’31.411 Maverick Viñales

A l’extinction des feux rouges… Miguel Oliveira prend la piste devant Franco Morbidelli, alors qu’à l’inverse Fabio Quartararo laisse partir tout le monde.

Les pneus choisis ce matin…

Fabio Quartararo ainsi la première référence en 1’34.578 avant de l’améliorer en 1’33.625 au passage suivant. Le Français a eu affaire hier à plus d’opposition qu’il ne pensait…

Il semble s’orienter vers un pneu arrière médium alors que Maverick Viñales, son principal adversaire, a choisi le dur.

Pol Espargaró s’empare du commandement après huit minutes, en 1’33.225, mais El Diablo est le premier a cassé la barre des 1’33, en 1’32.965.

Johann Zarco s’illustre en figurant dans le top 3 au moment où Álex Rins s’empare du leadership en 1’32.924. Ce dernier précède Francesco Bagnaia de 6/1000.

Quartararo/Viñales, Zarco/Bagnaia, voici des duels qui promettent d’être intéressants cet après-midi…

Franco Morbidelli, qui a reconnu hier avoir reçu le holeshot device sur sa M1, réalise le meilleur temps à six minutes du drapeau à damier : 1’32.852.

À cet instant, si Andrea Dovizioso figure bien dans le top 10, ce n’est pas le cas de Danilo Petrucci, dernier, à une seconde et demie…

Takaaki Nakagami rétablit l’honneur de Honda en plaçant sa RC 213 V à la deuxième position : Hier, la firme de Tokyo a réalisé sa plus mauvaise prestation en qualification depuis 1982 !

Fabio Quartararo sort sans gravité dans le bac à graviers, suite apparemment à un problème à son côté gauche (gant ?).

Danilo Petrucci, rentré au box la mi-séance, n’est pas ressorti.

Finalement, Takaaki Nakagami s’empare de la pole en 1’32.781 dans son dernier tour.

Classement warmup Grand Prix Lenovo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini MotoGP à Misano :

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Takaaki Nakagami

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda