Corsedimoto/

Beaucoup de mécontentement chez Honda risque de compromettre l’harmonie dans le box MotoGP. Marc Márquez, son frère Álex, Lucio Cecchinello et Cal Crutchlow ont été déçus.

L’effet domino sur le marché des pilotes MotoGP est sur le point de se produire chez Honda. L’arrivée de Pol Espargaró dans l’équipe d’usine est une décision assez délicate et qui suscite de nombreux mécontentements. À commencer chez Marc Márquez qui a renouvelé pour quatre saisons avant de se renseigner sur les plans japonais. Son frère Álex est sorti de Repsol Honda sans même courir un Grand Prix.

Bien sûr, derrière le choix de Pol, il y a l’approbation de l’octuple Champion du Monde, qui a à faire contre mauvaise fortune bon cœur. D’ailleurs, qui pourrait lui offrir un contrat de plus de 15 millions d’euros par saison ? Marc Márquez est comme un lion en cage et pour le moment il devra prendre son mal en patience. Son frère Álex, en revanche, doit accepter la descente dans l’équipe de Lucio Cecchinello sans possibilité de montrer sa vraie valeur. Et sans le temps nécessaire pour s’installer dans la classe MotoGP. Dans l’ensemble, il recevra un traitement spécial chez LCR Honda, avec une RC213V usine comme cela était garanti à Cal Crutchlow. Mais pourquoi HRC ne lui a-t-il pas immédiatement offert une place dans l’équipe satellite ?

Adieu à Crutchlow

D’autres mauvaises humeurs persistent dans le box de Lucio Cecchinello. Le manager avait exprimé son désir de continuer avec Crutchlow, qui en cinq saisons MotoGP a apporté 9 podiums et 3 victoires. Ce n’est un secret pour personne que l’équipe LCR est fortement financée par HRC. L’inconvénient est que Lucio Cecchinello n’a pas son mot à dire sur les pilotes. Et la direction japonaise formée par Takeo Yokoyama, Tetsuhiro Kuwata et Shinichi Kokubu suggère qu’ils préfèrent Takaaki Nakagami. Non seulement à cause de l’âge, mais aussi sur le plan économique, car cela amène un sponsor de poids comme Idemitsu.

Pour compenser les résultats de Cal Crutchlow, Pol Espargaró prendra la relève, qui devra faire face à un redoutable équipier comme Marc Márquez. Le Britannique n’a plus qu’à trouver un accord à la baisse avec Aprilia ou dire définitivement au revoir au MotoGP.



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda, Repsol Honda Team