Le Grand Prix de Misano a été plus qu’agité, entre la disqualification de Romano Fenati, l’arrivée très commentée de Christophe Ponssons en remplacement de Tito Rabat et le refus de Valentino Rossi de serrer la main de Marc Márquez. Comme après chaque week-end de course, le directeur sportif de LCR Honda, Óscar Haro, a débriefé et donné son point de vue de spécialiste à Motociclismo.


Le week-end a commencé par une conférence de presse très tendue le jeudi durant laquelle Valentino Rossi a refusé de serrer la main de Marc Márquez. Un moment qu’Óscar Haro analyse selon un double point de vue : « Il y a deux façons de voir ce qu’il s’est passé. Pour ceux qui ne sont pas des pilotes professionnels de ce niveau, Rossi n’aurait pas dû jeter de l’huile sur le feu. Il a une dent contre Márquez et il est pour lui l’unique responsable de son dixième titre manqué. Pour moi la maturité de Valentino devrait le faire être au-dessus de cela, car Marc Márquez n’est rien de plus qu’un Valentino Rossi d’il y a dix ans. Rossi a presque quarante ans, il n’est pas au niveau de Márquez et Yamaha n’est pas au niveau de Honda. Je pense qu’il aurait dû lui serrer la main. Mais un pilote de haut niveau ne voit pas les choses comme cela. Leur égo est tel que nous ne pouvons pas comprendre. Si Rossi lui avait serré la main, il aurait été frustré. S’ils étaient à égalité en piste, il l’aurait fait. Mais il se voit inférieur, car il est plus âgé et Yamaha n’a pas travaillé au même niveau que Honda. Lui serrer la main c’est lui dire « ok, écrase-moi. »

Ensuite, l’arrivée du Français Christophe Ponsson en remplacement de Tito Rabat, blessé, alors qu’il n’avait jamais piloté une MotoGP a fait beaucoup parler. Néanmoins, pour le directeur sportif de LCR Honda, il n’y a aucun coupable : « Raúl Romero, le team manager d’Avintia, a l’obligation de remplacer et de couvrir les frais de son pilote absent, non pas car il a été renvoyé, mais parce qu’il est blessé suite à une mauvaise signalisation à Silverstone. Raúl appelle Melandri ou Forés, mais personne ne veut courir car le niveau est extrêmement élevé. Personne ne veut venir en MotoGP pour une seule course. C’est tellement difficile, il y a tellement d’informations et d’électronique que c’est impossible d’être rapide en un seul week-end. Raúl a fait un choix et le gars, Chris Ponssons, est entré dans les 107% en étant à cinq secondes. Est-ce que c’était dangereux ? Sans aucun doute. C’est une machine sur laquelle on va très, très vite et lorsque l’on arrive pour freiner et que l’on trouve sur notre trajectoire un gars qui freine vingt mètres avant car il ne sait pas gérer l’électronique, c’est très dangereux, pour toi et pour lui. Cela va faire parler, mais je ne vois pas de coupables. »

Enfin, le week-end s’est achevé par le scandale déclenché par le coup de folie de Romano Fenati en course : « Pour moi le retrait de sa licence est justifié. Une personne qui joue avec l’intégrité physique d’un autre pilote doit être au minimum expulsée. Ce n’est pas qu’une action, il a déjà un sacré CV et nous n’avons pas besoin de personnes comme lui dans ce sport. Pour moi, Fenati ne devrait pas revenir en Mondial. Je le connais, Pablo Nieto m’a parlé de lui. Il s’est battu avec Uccio, il a jeté son casques aux mécaniciens. C’est un gars conflictuel, il a un problème psychologique, une double personnalité. Ensuite il vient s’excuser et il a un cœur en or. Mais je crois que c’est la fin de Romano Fenati car l’image des sponsors est très importante. C’est difficile de trouver de l’argent dans un sport si cher et un sponsor ne veut pas d’une image négative. Lorsque tu as une équipe, tu pardonnes presque tout aux pilotes, ils sont comme tes enfants. Mais les sponsors appellent car les actes des pilotes ont des répercussions importantes et négatives. Et nous dépendons des sponsors. De plus, nous sommes des héros pour des millions d’enfants. Ce sont des éponges qui absorbent tout ce qu’ils voient. Si on ne fait rien, demain ils prendront leur mini moto et diront « je te fais un Fenati. » Nous devons faire attention à l’image de notre sport. »

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :