La bonne dynamique entre Misano et le label VR46 semblait vouloir se confirmer sur un second dimanche consécutif, et cette fois dans le cadre du Grand Prix d’Emilie Romagne. Mais les choses tournent vite cette saison. En Moto2, le rival Bastianini a vaincu, en Moto3, l’ex-Romano Fenati a gagné, et en MotoGP, c’était morne plaine : Bagnaia a chuté alors qu’il menait, Franco Morbidelli était en petite forme, tandis que le maître Rossi partait à la faute, mettant ainsi par terre non seulement lui-même mais aussi tout le travail accompli jusque-là qui commençait à lui refaire penser à un dixième sacre…

Certes, sur ce plan, et au vu des événements changeants en MotoGP, rien n’est perdu. Mais un score vierge se paye cher de nos jours. Celui qui avait pris une nouvelle pilule magique de son casque a du mal à l’avaler au vu du résultat finalement bien plat… Pour peu, on parlerait de débandade. Sur Sky Sport MotoGP, Valentino Rossi commente sur ce 200ème podium encore raté : « dommage, une journée difficile aujourd’hui. Malheureusement, au point de freinage du virage 4, nous étions nombreux et je pense que j’ai fait quelque chose de mal. J’ai pincé le levier de frein avant et il s’est fermé. J’ai fait une erreur. J’allais bien, puis j’ai essayé de continuer mais je n’avais pas beaucoup d’adhérence à l’arrière, le pneu arrière glissait. Dommage, on a perdu des points importants et maintenant on verra la semaine prochaine ».

Pas de MotoGP en 2021… Pour VR46

Valentino a déjà en vue du prochain Grand Prix de Catalogne mais il ne sait pas quel niveau de compétitivité il pourrait afficher : « en attendant, ces jours doivent être utilisés pour se reposer. Difficile de dire à quoi s’attendre là-bas, il y aura une prise en main différente. Il y aura un climat plus frais qu’en 2019, quand j’étais fort quand même et malheureusement il y a eu l’accident avec Lorenzo qui ne m’a pas fait comprendre mon potentiel en course. J’espère être compétitif ».

Le Doctor termine sur la rumeur d’une éventuelle arrivée de l’équipe VR46 en MotoGP… « Évidemment ce serait bien, mais la façon dont nous sommes structurés, Moto2 et Moto3 nous convient. Le MotoGP nécessite d’autres investissements et un autre département de course plus grand. L’idée pourrait être belle, mais pour 2021 nous continuerons comme maintenant ». Chez Avintia, on respire… Ou pas ?

MotoGP Misano 2 J3 : classement

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP