Le pilote Petronas a vécu une course aussi mouvementée que sa semaine mais a su tirer le meilleur de la situation pour finir dans le top 10.

Franco Morbidelli est loin d’avoir connu le même dimanche que la semaine dernière, lorsqu’il avait décroché la première victoire de sa carrière en MotoGP. Affaibli par une semaine de problèmes intestinaux qui lui ont fait manquer une journée de test, il s’est doucement remis au fil des jours sans pour autant s’être rétabli à 100% au moment de prendre le départ de la course.

Il était pourtant parvenu à dépasser ses problèmes en essais pour s’assurer une place d’office en Q2, où il avait terminé huitième. Même s’il n’avait pas pu attaquer autant qu’il le voulait, il se montrait satisfait et misait sur beaucoup de repos afin de pouvoir donner le meilleur de lui-même en course aujourd’hui.

Après 27 tours éprouvants, le pilote italien repart loin d’être complètement guéri : « Je ne suis toujours pas remis de mes problèmes d’estomac, j’ai été très malade. Je dois remercier mon diététicien qui m’a donné les bons aliments afin de me permettre d’avoir assez d’énergie pour cette course. Je me suis senti de mieux en mieux tout au long du week-end mais je vais rentrer chez moi et vérifier qu’il n’y ait rien pour voir si quelque chose peut m’aider à me rétablir plus vite. J’espère être à 100% à Barcelone. »

Malgré ses soucis de santé, Morbidelli peut se féliciter d’être allé au bout mais surtout d’avoir réalisé une superbe remontée alors que les choses s’étaient pourtant bien compliquées dans le premier tour. Emporté par Aleix Espargaró, parti à la faute, le pilote Petronas est parvenu à rester sur ses roues mais s’est retrouvé dernier et décroché du groupe. Faisant fi de son affaiblissement et de sa malchance, il est allé chercher la neuvième place à l’arrivée, résultat dont il est le premier surpris. « Je suis content car je ne m’attendais pas à terminer neuvième », a-t-il déclaré.

« Je pense que nous avions une chance d’être sur le podium, mais malheureusement un autre pilote m’a accroché dans le premier tour. J’ai perdu beaucoup de temps et j’ai eu un petit problème avec la moto mais j’ai pu faire une belle remontée. Merci à l’équipe car ils ont fait un travail incroyable avec très peu de contribution de ma part ce weekend. Nous visons désormais d’arriver à Barcelone bien préparés et prêts à attaquer. »

Morbidelli est remonté à la cinquième place du championnat, à seulement 20 points du leader. Avec un top 10 séparé par seulement 27 points, cette saison 2020 est toujours aussi serrée et l’Italien est désormais bel et bien en lice pour le titre, à l’image de son coéquipier, Fabio Quartararo.

MotoGP Misano 2 J3 : classement

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia