La saison n’a pas encore commencé et les premiers essais de l’année n’ont même pas été lancés et pourtant, voilà que le marché des transferts est déjà officiellement ouvert. C’est Yamaha qui fait aujourd’hui retentir cette cloche d’ouverture en confirmant son pilote Maverick Viñales au sein de son équipe d’usine. La firme aux diapasons coupe ainsi l’herbe sous le pied à une concurrence qui lorgnait ses ouailles, à commencer par Ducati…

Récemment, Francesco Bagnaia annonçait que la physionomie de la grille de départ pour les saisons 2021 et 2022 en MotoGP serait sans doute figée dans ses grandes lignes dès le Grand Prix d’Espagne à Jerez. Mais c’est à croire que l’Italien voyait encore trop loin, car chez Yamaha, on ne perd pas de temps. Les hommes à la M1 annoncent en effet la prolongation du bail d’un Maverick Viñales sur lequel, pourtant, Ducati fondait de gros espoirs. Les rouges devront revoir leur copie…

Pour les Japonais, cette confirmation n’est que logique. Malgré ses humeurs et un passage à vide relatif en début de saison dernière, Maverick Viñales est celui qui gagne avec la M1 en ces temps de vache maigre pour le blason aux diapasons. On lui a laissé constituer en grande partie son équipe avec laquelle il est maintenant en osmose en même temps que sa moto reprend des couleurs. Deux victoires ont ponctué une saison honorable terminée à la troisième place au général en 2019.

Viñales est arrivé en MotoGP en 2015 par le biais de Suzuki. Douzième au championnat au terme de sa première saison, il s’est ensuite classé quatrième avec une victoire avant d’aller chez Yamaha en 2017. Troisième avec trois victoires cette année-là, il a ensuite marqué le pas avec un quatrième rang au général et un succès, loin de ses ambitions initiales. Avec un environnement remodelé, il s’est montré sous un meilleur jour la saison passée, où il a aussi été piqué au vif par la révélation Quartararo

Pour 2020, il s’est préparé comme jamais en s’exilant cet hiver au Qatar pour concrétiser. Il compte 23 victoires en Grand Prix dont sept en MotoGP. Âgé de 25 ans, c’est aussi un Champion du Monde de Moto3, millésime 2013 sur KTM.

Après cette première annonce retentissante, on attend évidement de savoir qui sera le coéquipier de Maverick Viñales dans le team officiel en 2021 et 2022. Sauf surprise de dernière minute, cela devrait se jouer entre Valentino Rossi et Fabio Quartararo, l’un symbolisant le passé, l’autre l’avenir…

Trouvez ici le communiqué officiel.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP