Andrea Iannone n’est plus qu’à un peu plus d’une quinzaine de jours d’une décision d’un tribunal arbitral des sports qui peut, tout simplement, stopper sa carrière, où la relancer. La juridiction doit en effet statuer sur l’appel de l’Italien au sujet de sa suspension de 18 mois pour contrôle antidopage positif dans les circonstances que l’on sait : le produit interdit s’est retrouvé dans le corps de Joe le Maniac après que celui-ci eut consommé un aliment qui la contenait… Il n’y est donc pour rien, mais il est tout de même puni. Croyez-vous que l’officiel Aprilia se ronge les sangs en attendant le verdict ? C’est mal le connaitre…

Pour peu, on serait tenté de dire qu’Andrea Iannone est incorrigible. A escient ou par maladresse, il s’expose lorsqu’il devrait faire profil bas. Mais il est avant tout un homme public, envers et contre tout. Une exposition qu’il exacerbe en conquérant les amazones du mannequinat. Il aime la mode, se montrer, la vie nocturne. Alors pourquoi pas s’offrir sa boite de nuit ?

Une reconversion déjà actée ?

Andrea Iannone a franchi le pas et le voilà patron de l’établissement au nom évocateur « la jungle ». Il partage l’aventure avec Andrea Montini et le rappeur Guè Pequeno. Ce serait la première boite de nuit d’une série à suivre. Et savez-vous quand aura lieu l’inauguration qui se déroulera dans la ville suisse de Lugano ? Le 16 octobre. Soit exactement le lendemain de la décision tant attendue… On ne se refait décidément pas.

Le communiqué est clair sur les ambitions : « pour le nouveau lieu, dans un environnement moderne qui reproduit la jungle, l’objectif est de devenir rapidement un point de référence, une oasis d’évasion. La compagnie de Iannone, Montini et Gue Pequeno prévoit l’ouverture d’autres réalités comme celle-ci à travers le monde »… Cette soirée devrait donc être mémorable. Soit la faune réunie dans cette jungle célébrera le retour de Iannone à la compétition. Soit elle lancera la nouvelle vie de Joe le Maniac, qui ne pourra plus faire de compétition moto. Au fait, il faudra aussi être vigilant en prenant en compte les limites imposées par les règles pour contenir la contagion due à la pandémie Covid19

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini