La rumeur avait surpris puis elle avait tétanisé les sources proches du dossier en prenant de l’ampleur. Un coup de tonnerre sur le marché des transferts qui découvrait qu’entre Pol Espargaró et Honda Repsol l’entente était plus que cordiale. Un plan de carrière était défini aux côtés de Marc Marquez qui voyait ainsi son ancien rival du Moto2 se faire une place au détriment de son frère Alex, tout juste débutant… Dans un premier temps comme assommé, KTM semble depuis reprendre ses esprits et contre-attaque…

Dans son aventure MotoGP, KTM s’exprime généralement par la voie de son directeur sportif Pit Beirer voire le team manager Mike Leitner. Mais cette fois, c’est carrément le grand patron Stefan Pierer qui sort du bois, sur le sujet sensible de l’avenir de Pol Espargaró.

Pol Espargaró est le fer de lance du projet RC16 et son départ laisserait sans aucun doute un grand vide. Il semble acquis, mais le PDG de KTM et Pierer Mobility AG, qui comprend également Husqvarna Motorcycles, GasGas et Husqvarna e-mountain bike fabricant PEXCO ne l’entend pas de cette oreille.

Sur Speedweek.com et à Günther Wiesinger, il déclare en effet : « de notre point de vue, la question de savoir si Pol reste avec KTM est toujours ouverte. La décision sera prise le 15 septembre au plus tard ». Il ajoute :  « nous essayons toujours de retenir les pilotes qui nous conviennent sur le long terme. De préférence aussi pour la vie après votre carrière. Telle est notre philosophie”.  

Cette position indiquerait qu’un « droit de premier refus » a été inscrit dans le contrat de Pol Espargaró. Cela signifie que si une équipe adverse propose une offre, KTM doit avoir la possibilité d’améliorer l’offre d’ici une certaine date. A suivre…



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP