KTM, par la voix du directeur sportif de son team MotoGP Mike Leitner, l’a reconnu : le risque de perdre le leader Pol Espargaró, qui serait en partance pour le team Repsol Honda, est grand. A présent, la firme autrichienne réfléchit à la suite pour ne pas vérifier l’adage qui veut qu’un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Pit Beirer, le patron des sports pour le blason de Mattighofen, fait l’évaluation de ses forces restantes et insiste sur le fait qu’avec Miguel Oliveira et Brad Binder, il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

KTM se targue d’être avant tout une famille et le constructeur autrichien est connu pour prendre bien soin de ses pilotes et de leur formation comme de leur environnement. La rançon de cet encadrement est l’exigence, mais la rétribution devait en être la fidélité. Du moins, c’est que pensaient les Autrichiens qui sont donc tombés de haut en découvrant que Pol Espargaró se préparait à filer vers Repsol Honda et que Jorge Martin était tout prés d’être alpagué par Ducati

Mais c’est ainsi. Et avant que le vide ne se fasse, Pit Beirer, en première ligne sur ces dossiers, fait le point sur les forces qui resteront assurément attachées au projet RC16. Et il n’est pas démuni, avec un Miguel Oliveira qui peut arriver à maturité et l’authentique espoir Brad Binder sur lequel il compte beaucoup…

Sur Speedweek.com, à Günther Wiesinger, il commente en effet : « tout le monde attend quelque chose de Brad parce qu’il était tout simplement l’un des pilotes les plus forts du Moto3 et du Moto2. Mais maintenant, nous devons d’abord voir comment il peut trouver son chemin en tant que nouveau venu en MotoGP et où il peut se situer. Mais nous n’avons pas à tourner autour du pot. Brad est un grand talent. Sinon, il ne serait pas dans notre équipe d’usine. Il pilote avec beaucoup d’énergie. C’est génial. Il n’a que 24 ans. Avec lui, nous avons un autre jeune pilote de MotoGP solide » assure Pit Beirer sur celui qui avait réalisé le neuvième temps lors des tests au Qatar en février du monde d’avant.

“Tout le monde attend quelque chose de Brad Binder”

Miguel Oliveira, toujours pilote Tech3, fera quant à lui sa deuxième saison en MotoGP : « Miguel est à nouveau en forme après sa chirurgie de l’épaule en novembre », se réjouit le team manager Leitner. « Nous attendons beaucoup de lui. Lorsqu’il avait le même matériel que Pol Espargaró pour la première fois à Spielberg en août dernier, il avait fait une course géante et avait terminé à la 8e place. Mais malheureusement, sa saison s’est terminé la course suivante à cause d’une blessure à l’épaule à Silverstone. » Le Portugais prometteur avait été percuté par Johann Zarco dans la bataille pour une place dans le top dix. Il avait subi une blessure à l’épaule qui a dû être opérée.

On notera qu’en plus de ce duo qui pourrait porter les couleurs officielles si Pol Espargaró confirmait son désir de rejoindre Marc Marquez dans son antre, KTM a aussi dans son clan le tout jeune Iker Lecuona, au potentiel également certain. Il est par ailleurs pour le moment acquis que Dani Pedrosa, le pilote test, ne reprendra pas la compétition comme titulaire.



Tous les articles sur les Pilotes : Brad Binder, Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP