Chez Aprilia, Aleix Espargaró se sait dans le coup avec la nouvelle RS-GP, mais le niveau actuel du MotoGP est tel que cela ne suffit plus pour espérer le podium. L’Espagnol ne se plaint pas mais il ne peut nier non plus qu’il lui manque encore ce petit quelque chose qui changerait tout. Reste qu’il accepte volontiers cette sixième place acquise au terme du dernier Grand Prix du Portugal. Un rang qui est aussi le sien au championnat.

Le fer de lance d’Aprilia, Aleix Espargaró, a pris la sixième place du Grand Prix du Portugal. Un résultat important puisqu’il démontre que la dernière-née des RS-GP peut se montrer compétitive ailleurs qu’à Losail.  Après trois courses, l’Espagnol a marqué 25 points. « Ce n’était pas mal, mais je m’attendais à un peu plus », commence l’Espagnol. « J’ai été très fort lors du warm up. J’ai commencé avec un vieux pneu arrière de dix tours et à la fin j’ai fait 20 tours. Néanmoins, j’ai pu rouler 1’39 ».

Hélas… « Je ne pouvais pas répéter ça en course. La température de la piste était de 42 degrés Celsius. Je n’avais pas d’adhérence et j’étais très nerveux au début. Je ne pouvais pas accélérer et j’avais plusieurs débuts de « highside » ». Mais au fur et à mesure que la course se poursuivait, l’ainé des Espargaró devenait plus rapide. « Je rattrapais lentement des positions. J’ai pu rouler 1’39 dans le dernier tiers de la course, mais le problème était que le gars devant moi était encore plus rapide. Je devenais plus rapide à chaque tour, mais je ne pouvais pas les rattraper. C’était un peu frustrant ».

Aleix Espargaró : « il nous manque encore la dernière étape pour être compétitif »

« Nous sommes toujours parfaitement positionnés pour nous battre pour le podium et la victoire, mais je suis sixième du Championnat du Monde. La moto est bonne, mais il nous manque encore la dernière étape pour être compétitif » prévient l’équipier de Savadori qui a ramené en Algarve les points de la 14e place. « Dans l’ensemble, je suis très satisfait de notre performance. Si vous êtes dans le top 6 avec l’Aprilia, c’est très important. Je suppose que nous pouvons nous rapprocher encore plus à Jerez. Nous finirons par monter sur le podium. Nous n’attendrons pas l’année prochaine ».

« La différence entre tous les pilotes et toutes les motos est de plus en plus petite » analyse Aleix. « Mon sentiment sur la moto est meilleur. Pas à pas, on se rapproche du sommet. Mais bien sûr, notre moto est plus compétitive, sinon je ne pourrais pas me battre. Nous devons continuer à travailler ».

Aleix Espargaró Portugal

MotoGP Portugal J3 : classement

Crédit classement motogp.com

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini