Il suffit que Marc Marquez se montre pour la première fois de l’année dans une tenue d’entrainement sur son réseau social pour relancer les spéculations sur son retour en Grand Prix. Au vu de son bras toujours dans sa carapace protectrice, on doute de le voir au Qatar en mars. Stefan Bradl peut donc déjà se préparer à refaire une série de piges, sauf si Honda préfère parier sur un recrutement retentissant dont l’idée ne fait pas l’unanimité dans le box Repsol … Dans tous les cas, l’Allemand assure que si 2021 sera dur pour Marc Marquez, ce sera certainement moins pire qu’en 2020 pour Honda.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé dit l’adage. Pour Honda, ce sera peut-être moins vrai en 2021 qu’en 2020. C’est du moins ce que pense Stefan Bradl qui se penche d’abord sur le cas de celui qu’il remplace depuis le dernier Grand Prix de la République tchèque à Brno … « Le retour sera un grand défi pour Marc », déclare le pilote test Honda. « Mais je lui fais confiance sur le fait qu’il se remettra sur pied assez rapidement. Je l’espère, rien que pour Honda ».

Une marque qui souffre donc également, mais qui devrait être moins sous la torture cette année : « Honda se porte mieux maintenant dans l’ensemble qu’après le retrait de Marc en juillet » assure Bradl. « Parce que Nakagami avait encore une machine 2019. Crutchlow était tout le temps blessé, Alex Marquez était un débutant. Et je ne m’étais pas assis sur une machine de course depuis cinq mois avant le Grand Prix de Brno ».

Bradl : « Honda va mieux que l’année dernière à cette époque »

Bradl voit de meilleures conditions pour la saison à venir. « Alex Márquez a une année d’expérience, Nakagami a une moto 2020 pour la première fois, et les quatre pilotes Honda d’usine seront au même niveau au début de la saison. Pol Espargaró a sept ans d’expérience en MotoGP avec deux marques différentes. Pol n’est certainement pas un débutant. Il arrive de sa cinquième place au championnat du monde et apportera certainement avec lui des informations de KTM qui peuvent aussi être intéressantes ».

« Nous avons aussi Alex et Nakagami qui sont déjà à un bon niveau. Peut-être que cette fois je ne serai pas mauvais depuis le début. Chez Pol, on verra à quelle vitesse il peut s’adapter à la Honda. Mais nous sommes bien positionnés pour l’ensemble de l’armada Honda. Mieux que l’année dernière à cette époque » termine Bradl sur Speedweek.

Bradl parle du retour de Marc Marquez ...

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Stefan Bradl

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team