Le phénomène Pedro Acosta est-il en route ? Peut-être, mais ce qui est certain c’est que Valentino Rossi l’a aussi remarqué. La manière dont il a concrétisé au dernier Grand Prix de Doha, dans sa course de Moto3, force l’admiration. On rappellera qu’il est parti de la pitlane, qu’il a remonté son handicap, refait la jonction avec les hommes de tête pour leur montrer, dans un dernier tour de folie, qui était le patron. Et il n’a que 16 ans. Son ascension vers les sommets sera-t-elle aussi fulgurante que sa course qui lui a aussi donné les commandes du championnat ? Si oui, Valentino Rossi l’attend en MotoGP !

Pedro Acosta est devenu dimanche dernier le 377e vainqueur de l’histoire du Championnat du Monde et le 43e en Espagne, égalant Alberto Puig, Pablo Nieto, Jordi Torres et Sergio García. Il est le 42e vainqueur (15e espagnol) de l’histoire de la Moto3, catégorie où il est le 22e à triompher avec KTM et le 28e pour la marque, toutes catégories confondues. Pedro Acosta a égalé l’exploit de Romano Fenati en concrétisant lors de sa deuxième course de Moto3. Cependant, Can Oncu a fait mieux en gagnant le jour de ses débuts en Grand Prix.

Un énoncé de fond qui ne met pas en relief la forme. Et c’est bien celle-ci qui met Acosta, 16 ans, au centre de toutes les conversations. Valentino Rossi a commenté sur le phénomène : « Acosta a été impressionnant. Il est parti de la pitlane et, tour après tour, il est remonté. Il a aussi ramené les pilotes avec lui dans le groupe de tête. Mais plus spécialement, lorsqu’il est arrivé dans ce peloton, il a été capable de doubler tout le monde. Dans le dernier tour, il a été en mesure de s’aménager une petite avance. C’était vraiment impressionnant et je le félicite chaleureusement ».

Valentino Rossi toujours là et des podiums avec des rookies dans toutes les catégories

On suggère alors au Doctor qu’il pourrait le croiser en MotoGP dans dix ans… Non sans humour, il répond, malicieux : « Oui, je l’attends ! ».

Au passage, dans ce Grand Prix de Doha, tous les podiums ont été peuplés par un rookie. Jorge Martín en MotoGP, Raúl Fernández en Moto2 et Pedro Acosta en Moto3. Cela ne s’était pas produit depuis le Japon 2019, avec Fabio Quartararo en MotoGP, Jorge Martín en Moto2 et Celestino Vietti en Moto3. Mais cela n’était pas arrivé si tôt dans une saison, soit dès la deuxième course de l’année…



Tous les articles sur les Pilotes : Pedro Acosta, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team