Valentino Rossi, à 42 ans, devra décider de son avenir d’ici sept courses dans la saison 2021, un délai qu’il s’est lui-même fixé et que son compagnon de toujours Uccio a confirmé. Cependant, il est ressorti de la présentation Petronas, la nouvelle équipe de Vale, que le sujet n’est pas si simple. En fait, le Doctor ne serait pas seul maître de son destin. Une clause de performance serait dans son contrat, et elle viendrait de Yamaha. Un sujet qui a mis un peu la pagaille dans la cérémonie de ce lundi …

Valentino Rossi a beau être ce qu’il est, avoir accompli ce qu’il a accompli et avoir une dimension de légende vivante, il n’en est pas moins un pilote soumis à des impératifs de performance. Une situation que son nouveau patron dans le box Razlan Razali a mentionné lors de la présentation de ses troupes en vue de la saison 2021 : « Valentino a fixé un certain nombre d’objectifs dans son contrat avec Yamaha qu’il doit atteindre », a déclaré le Malaisien. « Nous devons regarder Valentino de course en course. Les six ou sept premières courses seront très importantes pour lui et tous les autres pilotes. Cela montrera où il en est avant de décider de son avenir ».

Stigefelt sur Rossi : « la clause de performance vient directement de Yamaha »

Razali n’a pas révélé exactement quels étaient les objectifs spécifiés. Le directeur de l’équipe Johan Stigefelt a également répondu de manière évasive aux questions à ce sujet : « la clause de performance vient directement de Yamaha, mais bien sûr nous en avons parlé. En fin de compte, il s’agit de résultats et de se sentir à l’aise et satisfait de son travail. Pour Valentino comme pour nous en tant qu’équipe. Nous avons convenu d’évaluer sa performance ensemble et ensuite de parler de son avenir. S’il obtient les résultats qu’il souhaite, c’est-à-dire dans le top 5 ou le top 3, alors notre porte est ouverte » rapporte motorsport-magazin.com.

L’année dernière, Rossi n’a réussi qu’un seul podium, en 2019, il y en avait deux. L’ancien champion attend une victoire depuis le Dutch TT 2017. L’an dernier, au sein du clan Yamaha. Morbidelli a marqué 158 points, Maverick Viñales 132, Fabio Quartararo 127 et Rossi, qui a raté deux courses en raison d’une infection à Covid-19, seulement 66. Les performances énoncées par Stigefelt ne seront pas si faciles à atteindre.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team