Chez Suzuki, on ne fait pas de bruit avec Sylvain Guintoli, mais la contribution du Français au succès du projet GSX-RR ne fait pas le moindre doute. Au Qatar, et alors que sur le tracé de Losail le gratin du MotoGP prépare la campagne 2021, le Français, lui, est déjà en 2022. Explications …

Sylvain Guintoli ne perd pas son temps à Losail à tel point qu’il a déjà une saison d’avance sur ses pairs du MotoGP… En effet, le Français passe ses séances à tester de nombreux nouveaux composants, y compris des pièces pour 2022. « Nous avons immédiatement commencé à tester de nouveaux composants pour 2022, y compris une nouvelle spécification de moteur, un châssis et diverses pièces de châssis », a révélé Guintoli. « Nous essayons d’utiliser le temps dont nous disposons le plus efficacement possible » commente l’ancien champion du monde de Superbike.

Le développement des moteurs pour 2020 et 2021 étant gelé, l’équipe d’usine Suzuki se concentre déjà sur la saison à venir. « La moto de cette année est presque identique à la version 2020. Il est important que nous nous préparions déjà pour 2022, car nous ne savons pas comment l’année va évoluer et combien d’occasions de tests il y aura », a déclaré le Français, expliquant son plan de travail.

« Aucun changement majeur n’est prévu car Joan Mir et Alex Rins sont déjà très à l’aise sur la moto et nous avons un bon package au départ. Nous voulons juste améliorer les détails, par exemple nous avons un petit inconvénient en vitesse de pointe, que Suzuki voudrait compenser avec le nouveau moteur », a déclaré Guintoli, 38 ans.

Sylvain Guintoli gardera la forme en 2021

On rappellera que Sylvain Guintoli sera aussi impliqué dans le Championnat du Monde d’Endurance en tant que pilote permanent du Suzuki Endurance Racing Team en 2021. « J’adore courir et le Championnat du Monde d’Endurance est une bonne opportunité pour moi de continuer à participer à des compétitions », se réjouit Guintoli.

Le Français termine : « comme peu de wildcards MotoGP sont autorisés en 2021, ces courses d’endurance sont importantes pour moi pour rester en forme. Parce que je dois m’assurer que je suis encore assez rapide pour pouvoir donner aux mécaniciens et aux ingénieurs de données de Suzuki un retour constructif ». Le commando Suzuki est toujours redoutablement opérationnel…

Sylvain Guintoli beim MotoGP-Test in Katar



Tous les articles sur les Pilotes : Sylvain Guintoli

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar