On distribue du côté d’Aleix Espargaró en cette fin de saison de MotoGP qui ouvre aussi la période des tests hivernaux. Des galops d’essai qui lèvent le voile pour 2020… Ou pas ! Car chez Aprilia, on travaille en ce moment à Valence avec la machine 2019 sans rien pouvoir se mettre sous la dent pour espérer des jours meilleurs. Alors, forcément, ça agace et celui qui, déjà, n’avait pas jugé digne Johann Zarco de bénéficier d’une Honda officielle se défoule cette fois sur le constructeur de Noale…

Aleix Espargaró ne sera pas fâché d’en finir avec un exercice 2019 qui lui a coûté beaucoup d’énergie. En cette fin de millésime, il semble se lâcher et après avoir bouclé sa saison à Valence par une sortie remarquée sur le cas Johann Zarco, c’est d’Aprilia dont il s’occupe en constatant que, pour les premiers tests d’intersaison, aucune évolution n’est proposée sur la RS-GP.

Une situation qui ne devrait pourtant pas le surprendre puisque le chef d’orchestre du projet, Massimo Rivola, a déjà annoncé que la nouvelle moto élaborée par les dernières têtes pensantes venues, comme lui, de la Formule 1, ne devait pas apparaître avant les tests de Sepang en février 2020. Et pourtant…

Ainsi, en voyant ses collègues se réjouir de découvrir des évolutions, le frère aîné de Pol bien servi chez KTM a commenté : « c’est inacceptable ». Il développe même : « en tant que grand constructeur, nous devons travailler de la même manière que les autres constructeurs. Tout le monde roule avec de nouvelles motos. Le plan idéal était d’avoir la nouvelle machine, ici, à Valence. »

Aleix Espargaró s’inquiète également au sujet du calendrier Aprilia : « nous aurons six jours d’essais avec la nouvelle moto avant qu’elle ne débute au Qatar, ce qui est quasiment à la limite. Nous n’allons pas tester la machine 2020, ce qui nous rendra la tâche plus difficile et nous espérons recevoir la nouvelle moto lors des essais en Malaisie », a déclaré Aleix Espargaró, agacé par ces essais à Valence et à Jerez à faire avec le matériel éprouvé.

« Ces deux tests ne sont pas très importants pour nous », regrette l’Espagnol. « Nous avons beaucoup de nouveaux ingénieurs qui rejoignent le projet, et c’est bien pour eux de comprendre comment nous travaillons et ce qu’ils veulent, mais à part cela, il n’y a rien de nouveau que nous puissions tester. »

« Ce fut une saison difficile et je suis impatient de me détendre et de partir en vacances avec ma famille », termine l’équipier d’Andrea Iannone.

MotoGP Valencia Test J1 : chronos

1 20 Fabio Quartararo Yamaha M1 1:30.163
2 12 Maverick Viñales Yamaha M1 1:30.327 0.006 0.006
3 21 Franco Morbidelli Yamaha M1 1:30.650 0.057 0.051
4 4 Andrea Dovizioso Ducati GP20 1:30.665 0.199 0.142
5 93 Marc Márquez Honda RC213V 1:30.698 0.365 0.166
6 36 Joan Mir Suzuki GSX-RR 1:30.811 0.381 0.016
7 42 Álex Rins Suzuki GSX-RR 1:30.958 0.447 0.066
8 44 Pol Espargaró KTM RC16 1:30.974 0.537 0.090
9 46 Valentino Rossi Yamaha M1 1:31.012 0.550 0.013
10 43 Jack Miller Ducati GP20 1:31.130 0.550 0.000
11 35 Cal Crutchlow Honda RC213V 1:31.183 0.840 0.290
12 9 Danilo Petrucci Ducati GP20 1:31.433 1.011 0.171
13 27 Iker Lecuona KTM RC16 1:31.645 1.081 0.070
14 29 Andrea Iannone Aprilia RS-GP 1:31.674 1.222 0.141
15 53 Tito Rabat Ducati GP19 1:31.775 1.559 0.337
16 41 Aleix Espargaró
Aprilia RS-GP 1:31.815 1.579 0.020
17 26 Dani Pedrosa KTM RC16 1:31.863 1.827 0.248
18 51 Michele Pirro Ducati GP20 1:32.016 1.986 0.159
19 17 Karel Abraham Ducati GP19 1:32.034 1.990 0.004
20 38 Bradley Smith Aprilia RS-GP 1:32.090 2.240 0.250
21 33 Brad Binder KTM RC16 1:32.645 2.400 0.160
22 6 Stefan Bradl Honda RC213V 1:32.833 2.658 0.258
23 73 Álex Márquez Honda RC213V 1:32.873 4.829 2.171

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini