Maverick Viñales fête ce mardi ses 26 ans, et il a eu une idée du cadeau idéal qu’il pourrait s’offrir en cette période où il est devenu difficile de sortir pour s’entraîner à sa guise. Et au cas où la situation sanitaire devait engendrer encore un peu plus de restriction, l’officiel Yamaha peut envisager cette arme fatale contre le confinement pour continuer à se renforcer. Voici donc le simulateur biomécanique …

Maverick Viñales espère que cette saison 2021 sera enfin la bonne avec une Yamaha qui échappe depuis trop longtemps à sa compréhension. Il a même écrit aux Rois mages pour qu’ils exaucent ses vœux. Mais il agit aussi concrètement en travaillant encore et toujours sur sa forme physique.

Sur ce point, la crise sanitaire et les affres du confinement ont démontré l’an dernier que ce qui paraissait simple pouvait devenir très compliqué. Entendez par là qu’une séance dans une salle de gym ou une sortie au grand air avec une motocross pouvaient relever du souvenir perdu à cause du confinement. Hélas, cette menace plane toujours puisque la pandémie reste d’actualité. Quant au calendrier, la saison MotoGP débutera le 28 mars tandis que dans un mois, les pilotes affronteront la fournaise de Sepang pour les premiers tests de l’année.

Alors ? Alors il faut s’adapter, échafauder des plans B. En Formule 1, la culture du simulateur est bien ancrée dans l’environnement du pilote. En MotoGP, c’est plus compliqué, mais on y travaille. La preuve avec cet engin qualifié de biomécanique. Le voici en images, et c’est le seul appareil du genre en Europe. Non seulement la charge dans les zones de freinage et lors de la pose sur le corps du conducteur est simulée, mais également mesurée et enregistrée.

Maverick Viñales n’est pas le précurseur

L ‘Institut d’orthopédie de Barcelone en est responsable. L’objet de test utilisé est le châssis d’une Yamaha 600 Supersport, qui est déplacé via l’hydraulique et connecté électroniquement à un simulateur de piste de course. Entre autres, l’effort et la fatigue de l’athlète peuvent être enregistrés ici.

Maverick Viñales a immortalisé son expérience, mais le nouveau venu Honda Pol Espargaró de 29 ans a également effectué un test à l’institut à l’été 2020. Xavier Cardelus et Leon Camier ont aussi fait le test de la même manière.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP