Entre Franco Morbidelli et son équipe, il s’est comme passé quelque chose lors de la course du Grand Prix de Teruel. Une victoire que l’italo-brésilien a quasiment qualifié de mystique tellement il était entré dans un état second. Une concrétisation qui a rejailli sur son chef mécanicien Ramon Forcada maintenant intarissable sur son poulain. Les deux ont une revanche à prendre sur les précédentes saisons et ne peuvent être que galvanisés par cette embellie qui les replace dans la course au titre. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour le box d’à côté habité par Fabio Quartararo…

Ramon Forcada a retrouvé le grand air des sommets et il le doit à son pilote actuel Franco Morbidelli. Le chef mécanicien espagnol en a vu passer des champions. Il compte 500 Grands Prix dans le Championnat du monde, ce qui en impose. Il a atteint ce chiffre étonnant cette saison et malgré ses 63 ans, il vit une nouvelle jeunesse aux côtés de l’italo-brésilien.

L’élève de Valentino Rossi lui a offert deux victoires en 2020 et lui a redonné l’envie de poursuivre le succès qu’il avait perdu aux côtés de Maverick Viñales, dont la fin de la relation a tourné au divorce ombrageux… Du coup, il apprécie aussi la nouvelle ambiance qui exsude du caractère bien différent de Morbidelli : « travailler avec Franco est simple : c’est un pilote humble, vous pouvez lui parler et tout lui expliquer, il est le premier à vouloir savoir. Il a beaucoup travaillé physiquement et mentalement : je le vois plus impliqué, mais aussi calme et concentré ».

« On se sent très bien, il y a de l’harmonie »

Des compliments qui sont à prendre en compte pour un vétéran du paddock qui a croisé les trajectoires d’Alex Barros, Casey Stoner, lors de son passage chez LCR, Jorge Lorenzo, avec les trois titres chez Yamaha, et, donc, Maverick Viñales… : « Il a une grande sensibilité sur la moto, il comprend ce qui se passe » ajoute Forcada.

En écho, le pilote de l’académie VR46 ajoute cette anecdote au soir de sa victoire à Aragon-2 : « nous sommes restés au box jusqu’à dix heures pour essayer de trouver le petit plus dont nous avions besoin pour éviter que le pneu ne s’use. On se sent très bien, il y a de l’harmonie ».

En 2021, Franco Morbidelli fera équipe avec son mentor Valentino Rossi, et on sait c qu’en pense Ramon Forcada qui connait bien le Doctor : il ne souhaite pas une trop grande complicité entre les deux hommes ! Mais au fait, de quelle version de la Yamaha il bénéficiera ? Cette saison, il a une «A-Spec », mais on se souviendra que Ducati alignera quatre GP21 pour ses pilotes de pointe tandis que chez Honda, on a aussi confirmé quatre RC213V de dernière génération. Yamaha peut-il se permettre de faire moins ? A suivre…

 

 




Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team